Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entreprises Athoises - Page 5

  • Ath: Les travailleurs de la Floridienne sont en colère

    Imprimer

    708484583.jpgL’entreprise Athoise « Floridienne Chimie » est en grève pour 24heures. Ce matin, il était déjà une cinquantaine à bloquer les portes de l’entreprise. Il y a quelques jours, les travailleurs ont interpelé les Ministres, Demotte et Marcourt mais ces derniers n’ont pas répondu à leurs échos… Aujourd’hui, les travailleurs (re)lancent un appel…..ci-dessous leur lettre. Voir nos articles precedents sur l'entreprise Athoise 1,2,3

    FLORIDIENNE.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    FLORIDIENNE2.JPG

     

     

     

  • Ath: " Pendant ce temps-là, Monsieur fait du ski "

    Imprimer

    470387862.jpgLe mercredi 19 février se tenait une assemblée générale

    de la Floridienne Chimie S.A. et les dirigeants de l’entreprise

    athoise tenaient ses propos: « Face aux perspectives économiques

    très négatives de l’entreprise, la direction de Floridienne Chimie a annoncé en Conseil d’Entreprise extraordinaire ce mercredi 19 février son intention d’introduire, devant le Tribunal de Commerce de Tournai, une Procédure de Réorganisation Judiciaire (PRJ) par transfert

    sous autorité de justice, dont l’objectif est d’assurer le maintien en activité du site et partant de préserver le plus possible d’emplois », a-t-on entendu. Ce lundi, le tribunal de Commerce de Tournai a donné son accord pour une procédure deréorganisation judiciaire. Cette mesure permettra d'examiner des pistes de reprises. Mais beaucoup en doute. Comme cet employé qui préfère garder l’anonymat : « Il faut bien dire 2431985123.jpgque l’ambiance est très lourde car nous venons travailler avec des pieds de plomb. Nous arrivons avec cette épée de Damoclès qui pèse sur notre tête et nous retournons avec elle le soir. Il faut dire que les patrons ne nous disent pas grand-chose.

    Nous apprenons les choses soit par des rumeurs ou par d’autres voies ».  Et l’ouvrier-délégué de la FGTB Fabian Cornil ne dit pas autre chose : « Ce matin, tous les délégués de l’entreprise ont reçu un courriel pour nous avertir de l’accord du tribunal du Commerce. Le boss n’a même pas pris la peine de convoquer son personnel. Pendant ce temps-là Monsieur fait du ski alors que nous sommes en pleine procédure  judiciaire. Incroyable ! Je ne vous dis pas que les ouvriers sont très remontés. Je ne suis pas certain que les négociations vont calmer les travailleurs. On peut penser que le conseil de ce vendredi sera déterminant pour nos actions futures. Il ne faut pas être voyant pour voir l’ambiance qui règne au sein de l’usine ». Et dire que 130 emplois sont en enjeu !

  • Ath: Une bouée de sauvetage pour les travailleurs de la Floridienne

    Imprimer

    2489463733_5_2.jpgLe tribunal de commerce de Tournai a avalisé, lundi, la demande de procédure de réorganisation judiciaire introduite par la SA Floridienne Chimie d'Ath. Cette mesure permettra d'examiner des pistes de reprises.

    Occupant près de 130 personnes, la SA Floridienne Chimie d'Ath avait annoncé le mercredi 19 février dernier, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, le dépôt d'une PRJ (procédure de réorganisation judiciaire) devant le tribunal de commerce de Tournai. Deux solutions étaient possibles. Si le tribunal refusait cette PRJ, la faillite était prononcée. Dans la seconde éventualité, le tribunal désignait un mandataire de justice. Après analyse de la situation financière de l'entreprise, la chambre à trois juges du tribunal de commerce de Tournai a décidé, lundi, d'accorder pour une période de deux mois cette réorganisation judiciaire. "Durant ce sursis, deux mandataires de justice ont été désignés par le tribunal afin d'examiner d'éventuelles pistes de reprise. Il faut faire le tri", a-t-on appris lundi soir auprès de Xavier Tanghe, secrétaire permanent de la centrale FGTB de Tournai-Ath-Lessines. Un nouveau conseil d'entreprise extraordinaire est annoncé pour le vendredi 14 mars prochain. (Source  TRENDS.BE)

  • Irchonwelz: Le stock Ath veut étendre ses bureaux

    Imprimer

    Capture.JPGLe  Stock Ath chaussée de Tournai, 196 à 7801 Irchonwelz a introduit une demande de permis d’urbanisme ayant trait à un immeuble sis Chaussée de Tournai 196 à Irchonwelz. Le projet vise à étendre les bureaux et stockage, le drive-in et réverse d'eau agricole). Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège Communal, du 28/02/2014 au 14/03/2014 par courrier à l’adresse rue de Pintamont, 54 à 7800 Ath ou par courriel à urba@ath.be. Le dossier peut être consulté et des renseignements complémentaires peuvent être obtenus à l’Administration communale d’ATH, service urbanisme, 1er étage, rue de Pintamont, 54 à 7800 Ath, tous les jours ouvrables de 8h à 12h et de 13h à 17 h ou sur rendez-vous (le mardi après 17h).

  • Ath: La S.A Floridienne Chimie est en grosse difficulté

    Imprimer

    2489463733_5.jpgCe mercredi se tenait une assemblée générale de Floridienne Chimie S.A. On peut dire que cela n'augure rien de bon comme le dit le communiqué «  Face aux perspectives économiques très négatives de l’entreprise, la Direction de Floridienne Chimie S.A. a annoncé en Conseil d’Entreprise extraordinaire ce mercredi 19 février son intention d’introduire, devant le Tribunal de Commerce de Tournai, une Procédure de Réorganisation Judiciaire (PRJ) par transfert sous autorité de justice, dont l’objectif est d’assurer le maintien en activité du site et partant de préserver le plus possible d’emplois. Depuis quelques années, Floridienne Chimie est en pertes en raison d’une situation économique très difficile dans le secteur de la construction, de l’interdiction de son principal produit historique et de l’effondrement de l’activité photovoltaïque, engendrant une 4076061406_2.jpgréduction de 50% de son chiffre d’affaires entre 2010 et 2013. La perte cumulée des trois derniers exercices s’élève à plus de €30 millions. En outre, les prévisions 2014 ne prévoient aucune amélioration. Malgré les importants investissements dans des technologies « vertes », les efforts soutenus de la Direction et du personnel et les nombreuses mesures prises pour faire face à cette situation, Floridienne Chimie n’a pas réussi à assurer sa reconversion. Face aux pertes récurrentes et aux difficultés financières, le Conseil d’administration de Floridienne Chimie a décidé d’entamer une PRJ pour sauvegarder tant l’outil que l’emploi. Une requête en ce sens sera déposée au Tribunal de Commerce de Tournai. Dans l’attente d’une solution pour l’avenir du site, Floridienne Chimie sera temporairement protégée de ses créanciers. La poursuite des activités sur le site est essentielle à sa survie. Tout sera mis en œuvre pour que les clients soient servis comme auparavant. Les partenaires sociaux et le personnel seront tenus informés dans les meilleurs délais du suivi de la procédure afin de réduire autant que possible cette période d’incertitude. » En substance cela veut dire que les créances du groupe sont gelées pendant 6 mois. Il sera possible de demander un sursis supplémentaire de 6 mois. Mais l’avenir reste incertain pour les 130 travailleurs. Triste constat!