Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La culture Athoise

  • Ath: Le 21 juin le Salam Rock va vous transporter aux portes du désert

    Imprimer

    441963820_853944803440449_4520485273579637420_n.jpgTransportés aux portes du désert, dans les rues de Tanger, les ruelles de Marrakech ou face aux vents d’Essaouira… Des légendes telles que Brian Jones, Mick Jagger, Keith Richards, John Lennon, Jim Morrison, Jimi Hendrix, Robert Plant, Jimmy Page, David Bowie… se sont rendus au Maroc alors qu’ils écrivaient les plus grands morceaux de l’histoire de la musique de la fin du 20e siècle. C'est ici, aux confins de l’Orient, que commence l'aventure… 

    Il s’agissait pour eux de rechercher de nouvelles sources d’inspiration musicale, une spiritualité et une liberté que le carcan de la société occidentale de l’époque n’autorisait pas.

    Les morceaux choisis sont réarrangés de façon à produire une nouvelle création. Il ne s’agit pas d’un spectacle de simples reprises de morceaux mythiques assemblés, mais d’un voyage totalement réécrit sur les traces des aventuriers du rock.

    Le parallélisme d’une quête menée par Rimbaud, Baudelaire, Pierre Lotti, Théophile Gauthier, … qui reprend vie avec eux.

    « Salam Rock » est une création musicale belgo-marocaine purement fantasmée de ce que notre imaginaire européen développe lorsqu’il s’aventure sur les terres d’Orient. Produit par la Province du Hainaut et la Ville d’Ath, en partenariat avec La Maison culturelle d’Ath, ce spectacle pour la Paix s’inscrit dans la dynamique de rapprochement interculturel entre les peuples. Les recettes du concert seront reversées à la Maison de la Laïcité du Pays d’Ath et à l’ASBL Espace Dialogue, qui réunissent les différents courants convictionnels à Ath. 

    Imaginé et dirigé par Fred Cobaux (oud, guitare, mandole, Ebow, …), ce dernier s’est entouré de Jeff Marquegnies (chant), Rakiya The Artist (chant et danse orientale), Philippe D’Hautecourt (guembri et basse) et Mehdi Mouffok (percussions, loops).
    L’équipe technique est composée d’Arnaud Carette (mixage et samples) et Yves Louvrier (lights et vidéo mapping). La scénographie est assurée par Alain Coulon. Les costumes ont été créés par Dolorès Gossye.
    Le concert-spectacle SALAM ROCK est produit par la Province du Hainaut et la ville d’Ath, en partenariat avec la Maison Culturelle. Le spectacle s’inscrit dans la dynamique de rapprochement interculturel entre les peuples. Les recettes des entrées seront au profit de la Maison de la Laïcité du Pays d’Ath et de l’association Espace Dialogue à Ath.
    Salam Rock Vendredi 21 juin – 20h - Au Palace Billetterie : 068 68 19 99 (MCA) – Prix : 17€ - àpd 15 mars Informations : 0475 86 45 95 (Fred Cobaux)

    Plus d'infos en téléchargez le PDF ci-dessous

    2024 05 03 SALAM ROCK DOSSIER ver03 (1).pdf

  • Ath: Avec ses couleurs pop et gourmandes, Léopoldine Roux investit le Palace

    Imprimer

    Avec ses couleurs pop et gourmandes, Léopoldine Roux investit le Palace d’Ath du 30 mars au 29 juin. Les poches remplies de vernis à ongles, l’artiste bruxelloise use du liquide brillant pour transformer le décor urbain tiré d’anciennes cartes postales noir et blanc.

    Comme une Mary Poppins des temps modernes, Léopoldine insuffle une nouvelle vie aux rues sombres et tristes par un coup de peinture, invitant ainsi le spectateur à plonger la tête la première dans une expérience immersive du paysage urbain.

    Par ses couleurs pétillantes, l’artiste nous transporte dans un univers acidulé et vitaminé. La couleur omniprésente se respire, se vit et se joue, comme une histoire intime et collective.

    L’exposition À Ciel Ouvert effleure les nuages, caresse l’immatériel. Le ciel et la couleur deviennent une zone tactile. Toutes les nuances d’un coucher de soleil sont déposées et mélangées à la main. L’artiste efface et superpose l’immensité du ciel, elle invite dans un paysage entre les fresques caverneuses et Joseph Turner. La trace devient une empreinte digitale, comme une signature de l’artiste.

    Léopoldine Roux investira également le Jardin des Arts et des Lettres tout l’été pour l’Art & Végétal - Biennale d’Ath.

    Des rendez-vous pour découvrir l'exposition de manière originale

    Samedi 25 mai: Atelier PARENTS-ENFANTS

    En duo avec votre petit bout (3 à 5 ans), amusez-vous avec la couleur pour peindre avec les mains dans l’exposition de Léopoldine Roux.

    Groupe 1 de 9h30 à 11h – Groupe 2 de 11h30 à 13h
    10€/duo/atelier - De 3 à 5 ans

    Mecredi 5 juin -16h : GOÛTER-EXPO

    Partagez une visite créative de l’exposition en compagnie de notre guide, et dégustez un bon goûter avant le spectacle "Sur le chemin j'ai ramassé des cailloux".

    5€ (boissons et goûter compris) – De 2,5 ans à 6 ans

    L’exposition est accessible gratuitement durant les heures d’ouverture du Palace : le mardi de 14h à 18h, du mercredi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h et le samedi de 10h à 13h (sauf jours fériés).

    Infos

    MAISON CULTURELLE D'ATH

    PALACE, rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath 

    Tel: 068/ 681.999 - billet@mcath.be

  • Ath: Improvisation musicale et théâtrale avec les Komikazes et les FMR

    Imprimer

    1.jpgImprovisation musicale et théâtrale avec les Komikazes et les FMR

    « I will survive », « Be-Bop-A-Lula », « Pour un flirt », « Rock around the clock », « J’ai dix ans », « Belle-île-en-Mer », « La Bamba », « Résiste », « Unchained Melody », « We will rock you »… Connaissez-vous le point commun entre ces tubes ? Ce sont tous les « Face B » du vinyle 45tours d’une autre chanson !

    Les Face B étant toujours pleines de surprises, la Ligue d’Improvisation Athoise a conçu un spectacle vous proposant un harmonieux mélange d’improvisations musicales et théâtrales.

    En première partie, votre « main innocente » puisera dans notre collection de disque vinyles. Sur la Face B de ces 45 tours, nous découvrirons le style dans lequel nos deux musiciens devront créer un morceau de musique qui inspirera les comédiens.

    Pendant l’entracte, vous voterez pour l’histoire dont vous aimeriez connaître la suite en insérant votre jeton dans notre Juke-Box.

    En début de seconde partie, nous découvrirons ensemble l’histoire qui aura reçu le plus de vote. Comédiens et musiciens vous en improviseront dès lors la suite et la fin en 45 minutes !

    Musiciens : Jef (Poulycroc, Skarbone 14…) et Jonbeat (Skarbone 14, Power Shake…)

    Comédiens : Laurent « Elmer » Dauvillée, Nicolas Tondreau, Marie Gérin, Pitchoune, Vincent Evrard

    Infos

    10€ - 8€ (sur réservation) - Gratuit pour les membres de nos ateliers

    50% pour les -26ans

  • Ath: Participez à façonner l'avenir culturel de la cité des Géants

    Imprimer

    3316669325.jpegParticipez à façonner l'avenir culturel d'Ath et tentez de remporter des cadeaux.

    À l'aube de l'élaboration de son nouveau Contrat-Programme, qui définit les orientations et les projets pour les cinq prochaines années, la Maison Culturelle d’Ath souhaite connaître vos aspirations afin qu'elle puisse se rapprocher au maximum de votre réalité. Partagez votre avis en remplissant ce questionnaire avant le 30 avril. Cliquez ICI

  • Ath: La comédienne et humoriste belge, Laurence Bibot va se produire au Palace

    Imprimer

    HP7q50jQ.jpegLa Maison Culturelle d’Ath propose, Je Playback de et avec Laurence Bibot, le jeudi 28 mars 20h au Palace. La comédienne ne cesse de se renouveler et propose une nouvelle forme audacieuse : un spectacle de playback.

    D’un côté, il y a les archives télévisées conservées par la Sonuma ; de l’autre, il y a Laurence Bibot qui s’en amuse dans des capsules parodiant les archétypes féminins… C’est une foule d’archives que l’artiste s’est amusée à classifier pour passer à la loupe (déformante et drôle) la grande Histoire de la télévision, la place de la femme dans les médias et la manière dont les traditions et la société ont évolué depuis son avènement.

    Un sketch savoureux à regarder ! Parce qu’il sera drôle, absurde et mélancolique. Laurence sera là, présente, en vidéo, en playback, en direct, dans le public, en chair et en son. 

    De Laurence Bibot - Mise en forme Aurelio Mergola - Montage vidéo et son Alain Debaisieux - Création lumière et régie Sébastien Mercial et Nicolas Kluge - Production Souliers d’Or & LIVE Diffusion - Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Sonuma. Avec le soutien des Tournées Art et Vie et du Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut.

    INFOS ET RÉSERVATIONS

    Jeudi 28 mars à 20h (75')

    PALACE - Rue de Brantignie, 4 - 7800 Ath

    Dès 12 ans - De 6 à 15€

    068/681.998 - billet@mcath.be 

  • Ath: La Maison Culturelle présente Du Blanc au Noir

    Imprimer

    ZfjfU30g.jpegLa Maison Culturelle d’Ath présente Du Blanc au Noir, le jeudi 21 mars à 13h30 et à 20h au Palace.

    Un récit autobiographique de Frédéric Lubansu, comédien-citoyen belgo-congolais. Avec humour et sensibilité, il fait tomber le(s) masque(s). Un spectacle essentiel pour la vie en société !

    Mêlant animation culturelle, One Man Show et projections vidéo, Frédéric retrace - tantôt avec humour et drôlerie, tantôt avec sensibilité et gravité – son parcours personnel, familial et artistique.

    Frédéric raconte ses aventures tumultueuses, et son choix courageux de suivre son instinct pour devenir artiste. Il revivra avec le public ses joies exaltantes et ses défis poignants de sa vie de comédien, tout en affrontant les réalités parfois brutales du racisme, les obstacles institutionnels et les complexités de notre société moderne.

    Autant de sujets qui constituent son identité, son engagement professionnel, artistique et humain actuel, ses réflexions quant à la place de la diversité culturelle dans les Arts (en général), au théâtre, au cinéma et dans les médias (en particulier), lui qui est métis !

    « Ce spectacle est une invitation à la désaliénation collective, en vue d’une (re) ou (dé)construction sociétale plus respectueuse de son humanité. » Frédéric Lubansu

    Infos et réservations

    Jeudi 21.03 à 13h30 et 20h (75')

    PALACE - Rue de Brantignie, 4 - 7800 Ath

    Dès 10 ans - De 6 à 15€

    068 68 19 98 - billet@mcath.be 

  • Ath: Le vendredi 1er mars au Palace, la Maison Culturelle propose une pièce chorégraphique

    Imprimer

    2991399734.jpgLe vendredi 1er mars à 17h, au Palace, la Maison Culturelle d’Ath propose dès 6 ans, une pièce chorégraphique créée par Anton Lachky, Les Autres.

    Nombreuses mentions : meilleur spectacle de danse aux Prix Maeterlinck 2022, Coup de foudre de la presse et Prix de la Ministre de l’Enseignement fondamental aux Rencontres jeune public de Huy. 

    Les Autres représente une exploration profonde et captivante de la diversité humaine, portée par la fusion harmonieuse de la danse contemporaine et de la créativité des artistes en scène. Ce spectacle transcende les frontières artistiques conventionnelles pour offrir une expérience sensorielle immersive, où chaque mouvement, chaque geste, et chaque expression racontent une histoire unique.

    Il raconte l’histoire de quatre personnages isolés dans un monde étrange... Un enfer de plastique, totalement dépouillé de tout autre être vivant, et entouré d'écrans translucides infranchissables… Ces habitants parviendront-ils à s'émanciper de cette existence morne et sans nuance ? Le souhaitent-ils ? Pour conjurer le sort, déjouer l'ennui, tous les jours, ils dansent. Avec précision, avec ferveur, avec passion… De rencontres fortuites en quêtes obstinées, les quatre amis finiront peut-être par commettre cet acte crucial, rebelle entre tous : s'émerveiller du vivant.

    Teaser · THE OTHERS from Anton Lachky Company on Vimeo.

    Et pour compléter cette sortie en famille, la Maison Culturelle propose aux spectateurs, un goûter-expo à 15h, juste avant le spectacle. L’occasion de visiter l’exposition d’Erika Vaury, en compagnie d’une guide passionnée, tout en savourant un petit goûter.

    INFOS ET RÉSERVATIONS

    Vendredi 1er mars à 17h (55')

    PALACE - Rue de Brantignie, 4 - 7800 Ath

    Dès 6 ans - De 6 à 15€

    Tél : 068/681.998 - billet@mcath.be

    Capture d'écran 2024-02-07 230247.png

  • Ath: PIXath, le festival du film d’animation, revient à Ath

    Imprimer

    807b4684-aff5-4ed9-b007-e49c31d41130.jpegPIXath, le festival du film d’animation, revient à Ath du 26 février au 10 mars. Neuf films sont programmés à L’Écran, dont une avant-première exclusive et une séance en présence d’un réalisateur. Des stages de réalisation de films sont également organisés pour les enfants, les ados et même pour les adultes. PIXath, c’est bien plus qu’un festival !

    Lundi 26 février à 14h, les festivités commencent par La Leçon de Cinéma… Un concept qui a déjà conquis les amoureux du genre : la projection d’un film surprise, en compagnie de son réalisateur. Ce dernier présente son univers et explique toutes les ficelles du métier. Après Patar et Aubier, ou encore Éric Ledune, qui sera l’invité cette année ?

    Afin de célébrer la créativité et la diversité des styles et techniques, neuf films sont programmés au cinéma L’Écran du 26 février au 10 mars. Un tour d’horizon varié qui ravira les plus jeunes comme les adultes !

    Il n’y a pas d’âge pour commencer à découvrir des univers graphiques poétiques, l’offre pour les tout-petits en est la preuve.

    Les enfants auront le plaisir de retrouver, en avant-première, Non-Non l’explorateur, la 3e aventure du célèbre ornithorynque et de sa chouette bande de copains. Avec La colline aux cailloux, programme de trois courts-métrages, c’est l’occasion d’aborder avec papa et maman, des sujets comme l’identité, l’exil et l’accueil, avec sensibilité et parfois même avec humour. Sans oublier le chef d’œuvre de fantaisie :  ! Ce film pour tous les âges sur l'enfance et la famille a reçu le Cristal du long-métrage au Festival international du film d’animation d’Annecy 2023.

    La proposition pour les familles ne s'arrête pas là. Titina raconte l’histoire véridique d'un ingénieur aéronautique et de son chien, partis à la conquête du pôle Nord avec le célébrissime explorateur norvégien Roald Amundsen. Le château solitaire dans le miroir complète ce tour du monde. Adapté du roman de Mizuki Tsujimura, l’animé nippon aborde le harcèlement scolaire, prônant la solidarité et partageant au public des aventures fantastiques.

    Les films “jeune public” s’adressent à toutes et à tous, mais les ados et les adultes ne sont pas oubliés dans cette belle programmation. Avec Saules aveugles, femme endormie, Pierre Folde enchevêtre 6 nouvelles de l’auteur japonais Haruki Murakami de manière à leur donner un nouveau sens philosophique et existentiel. Une pépite du cinéma d’animation !

    Trois odes à la résilience, dont la poésie du style permet de mettre un peu à distance avec l'horreur de la guerre, sont projetées, La Sirène en version française, les autres en version originale sous-titrée français. La Sirène, le premier film d’animation de l’Iranienne Sepideh Farsi, retrace la guerre Iran-Irak à travers le regard d’un ado. Nayola raconte la guerre en Angola à travers le destin de trois générations de femmes. Aurora’s sunrise raconte l'histoire vraie d'une rescapée du génocide des Arméniens au formidable instinct de survie, qui joua son propre rôle à Hollywood en 1918.

    PIXath, c’est aussi deux semaines de stages durant lesquelles enfants, ados et adultes pourront se glisser dans la peau d’un réalisateur. Créer les décors, concevoir les personnages, réaliser le doublage et les bruitages, produire la bande originale, tourner les scènes en Stop Motion… Les films d’animation n’auront plus aucun secret pour eux !

    Pour clôturer cette 7e édition du festival, rendez-vous le dimanche 17 mars à 10h30 pour découvrir en avant-première les films réalisés durant les stages, ainsi qu’une sélection de courts-métrages animés.  

    INFOS & RÉSERVATIONS

    Du 26.02 au 10.03
    Clôture le 17.03 à 10h30 

    Sur le site Burbant, rue du Gouvernement - 7800 Ath
    Tarifs : 6€ la séance (sauf La Leçon de Cinéma + Clôture : gratuit) 

    75€ le stage (sauf adultes semaine du 04.03 : 10€ 

    Tél: 068/681.999 - billet@mcath.be 

    Capture d'écran 2024-02-07 230247.png

  • Ath: La Maison Culturelle présente Le Songe d’une nuit d’été

    Imprimer

    Le Songe d'une nuit été © Théâtre de Poche4_modifié.jpgLa Maison Culturelle d’Ath présente Le Songe d’une nuit d’été, le jeudi 22 février au Palace. Le premier texte de Shakespeare jamais monté au Théâtre de Poche et qui a fait un tabac lors de sa création il y a deux ans.

    Pour la première fois de son histoire, le Théâtre de Poche propose un classique et pas n’importe lequel… du Shakespeare ! Un classique, mais enfin pourquoi ? Parce que Le Songe d’une nuit d’été rassemble une quinzaine de marionnettes géantes autour de 8 comédiens et qu’il est réalisé par la compagnie Point Zéro (L’Herbe de l’Oubli) qui réussit tellement bien ce mélange des genres.

    À découvrir donc les idylles empêchées de quatre amoureux à la cour d’Athènes.

    À suivre ces jeunes passionnés dans leur fuite vers un monde féérique peuplé d’esprits farceurs.

    À pénétrer dans la forêt, la nuit, là où toutes les hallucinations sont permises.

    À mélanger sans vergogne le masculin et le féminin…

    À frissonner de peur, d’excitation et de bonheur dans ce songe où résonnent hurlements, rires, larmes, séduction, poésie et crises de nerfs.

    À nous les philtres, les fées, les métamorphoses, les illusions et la course folle du désir jusqu’à la confusion la plus totale !

    La pièce évoque aussi des transformations autour de l’identité de genre, à la transidentité. Les marionnettes s’intervertissent, de femmes jouées par des hommes

    Cette adaptation complètement barrée de la pièce culte de William Shakespeare est vraiment atypique, endiablée et féérique. Un travail de corps et de voix incroyable, une mise en scène surprenante, audacieuse et intelligente, un petit bijou qui fait du bien…

    À ne certainement pas manquer !

    Infos et réservations

    Jeudi 22 février à 20h (95')

    PALACE - Rue de Brantignie, 4 - 7800 Ath

    Dès 14 ans - De 6 à 15€

    Tél : 068/681.998 - billet@mcath.be

  • Ath: L’humoriste Vincent Taloche vous présente un spectacle inédit en hommage à son idole

    Imprimer

    8549854_1.jpegL’humoriste Vincent Taloche vous présente un spectacle inédit en hommage à son idole. En effet, sans Bourvil, raconte-t-il, il n’y aurait jamais eu de « Frères Taloche » 

    Tout au long de sa carrière, ce grand monsieur qu’était Bourvil nous a beaucoup fait rire mais également touché par son immense tendresse.

    Le premier émoi artistique de Vincent Taloche, encore tout jeune garçon, a été de découvrir Bourvil à la télévision, et cette émotion ne l’a jamais quitté.

    C’est en écoutant régulièrement ses chansons qu’il s’est lancé le défi de reprendre une partie du répertoire de Bourvil mais de façon très personnelle et avec beaucoup de tendresse.

    Entouré de musiciens, il nous livrera « en live » un concert tout en douceur, afin de perpétuer encore et toujours l’humanité, le rire et la tendresse de ce grand monsieur.

    Un rendez-vous à ne surtout pas manquer, et à partager en famille ou entre amis, toutes générations confondues !

    Infos et réservations: 068 68 19 98 - mail

  • Ath: La Maison Culturelle invite les amoureux à découvrir un spectacle coquin

    Imprimer

    9zNOR7rg.jpegPour terminer la Saint-Valentin en beauté, la Maison Culturelle d’Ath invite les amoureux à découvrir le spectacle coquin du Théâtre du Sursaut, Love, Liebe, Amor, le vendredi 16.02 à 20h au Palace.

    Il propose ici une forme tout terrain avec dans leurs valises : 4 clowns joliment névrosés, 4 castelets tout terrain, des objets poétiques et des marionnettes attachantes.

    L’amour, le couple, la famille, les joies, les rêves, les espoirs, les injonctions, les ras-le-bol et les ennuis.

    Je t’aime, mais… On s’aime et… L’amour nous construit, se construit, se/nous détruit, se reconstruit. L’amour s’idéalise et puis le réel débarque !

    À tout âge, tomber amoureux plonge les Hommes dans des états lumineux, dévastateurs, décalés, puissants, anesthésiants. L’amour joue sur nous : elle illumine, effraie, stabilise, rend tour à tour vulnérables et forts.

    Alors, les comédiens invitent les amoureux à rire de leurs limites et de leurs rêves inaccessibles, de leurs angoisses et de leurs élans, de leurs bassesses et de leurs contradictions, de leurs paresses et de leurs besoins d’absolu.

    Le Théâtre du Sursaut tire tout cela vers l’absurde… pour le meilleur et pour le pire !

    Attention, ce spectacle se déroule en déambulation dans le Palace (marches, déplacements).

    Infos et réservations

    Jeudi 16.02 à 20h (60')

    PALACE - Rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath

    Dès 16 ans - De 6 à 15€

    068/681.998 - billet@mcath.be

  • Ath:La MCA invite les Athois et les Athoises à s'exprimer la vie culturelle de la cité des Géants

    Imprimer

    2991399734.jpegLa Maison Culturelle d’Ath (MCA) invite les Athois et les Athoises à exprimer et partager leurs avis sur la vie culturelle de la Cité des Géants, le dimanche 18 février au Centre des Arts de la Rue.

    À l’aube de la rédaction de son nouveau Contrat-Programme 2027-2031 qui définit les projets culturels pour les cinq années à venir, la MCA organise une rencontre afin de récolter les points de vue de la population sur les transformations de la ville et les enjeux qui traversent son territoire.

    Quelles sont les inquiétudes et les attentes des habitants ? La MCA a-t-elle suffisamment offert la possibilité à chacun de créer ? A-t-elle choisi une culture qui leur correspond ? Ses propositions sont-elles accessibles à toutes et à tous ? Les échanges et les réponses permettront de définir les défis de demain sur lesquels il semble important d’agir. Le résultat de cette matinée aidera la MCA à préparer ses futurs projets et à construire une offre culturelle davantage ancrée dans la réalité territoriale et sociétale.

    Pour celles et ceux qui souhaitent exprimer leurs retours et faire entendre leurs attentes, le rendez-vous est donné le dimanche 18 février de 10h à 13h au Centre des Arts de la Rue (rue de France, 20-22 à Ath). Tout le monde est convié : habitant de longue date, nouvel arrivant ou amoureux de la ville, peu importe l’âge, chaque avis compte. Participation gratuite, inscription souhaitée (068 68 19 98 - billet@mcath.be)

    Les personnes indisponibles le 18 février sont invitées à répondre à ce questionnaire qui contribue à évaluer l’action de la MCA des cinq dernières années, et à mesurer son impact sur le territoire et sa population.

    1398740496.jpegINFOS ET RÉSERVATIONS

    Dimanche 18 février de 10h à 13h

    CENTRE DES ARTS DE LA RUE

    Rue de France, 20-22 - 7800 Ath

    068 68 19 98 - billet@mcath.be - maisonculturelledath.be

  • Ath: La Maison Culturelle accueille l’exposition Erika Vaury

    Imprimer

    HT2rX1tg.jpegLa Maison Culturelle d’Ath a le plaisir d'accueillir l’exposition Erika Vaury du 16 décembre au 16 mars 2024 au Palace.   

    L’artiste française Erika Vaury parle de nous, de nos cultures, de notre rapport au collectif. 

    Qu’est-ce qui fait culture dans une société, dans l’environnement d’une personne ? 

    Qu’est-ce qui fait l’unanimité dans les cultures ? Le besoin de motif, la transmission, le besoin de l’autre… ? 

    L’art du textile est une discipline ancestrale porteuse d’histoire. Elle traverse les âges, les cultures et porte dans sa maille, la sensibilité et l’histoire de l’Homme, intime et universelle.  

    « Le rituel se vit au quotidien comme occasionnellement. Textile des grands jours, textile d’apparat ou textile usuel. Omniprésent et chargé de sens ou non. Un langage commun qui traverse le temps et les cultures se dessine... Ma réflexion s’articule autour de thèmes du motif et des rituels. Je m'interroge sur la notion d’universalité et sur ce qui nous lie intimement. J'explore l’imaginaire collectif et toute la poésie qui s’en dégage… » Erika Vaury

    Née en 1978 à Versailles, Erika Vaury vit et travaille en métropole lilloise. Diplômée de l’ESSAT de Roubaix, BTS et DSAA Design Textile. Intervenante plasticienne dans différents contextes et structures principalement au Musée de La Piscine de Roubaix avec une pratique artistique qui se nourrit des échanges et des partages vécus auprès des divers publics rencontrés.

    9v2Cys0Q.jpeg

    L’exposition est accessible gratuitement durant les heures d’ouverture du Palace : le mardi de 14h à 18h, du mercredi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h et le samedi de 10h à 13h (sauf jours fériés).  

    LES RENDEZ-VOUS DE L’EXPO 

    Des rendez-vous pour découvrir l'exposition de manière originale.     

    SA.10.02 : DUO Parent-Enfant 

    Une exposition, une façon de jouer avec l’Art ! En duo avec papa ou maman, les petits bout âgés de 3 à 5 ans exploreront le textile et se raconteront des histoires… 

    Groupe 1 de 9h30 à 11h – Groupe 2 de 11h30 à 13h - 10€ 

    SA.03.02 : Une technique & une expo 

    Après la visite de l’exposition, les adultes sont invités à découvrir plusieurs approches du textile par le jeu et la recherche, en compagnie d’un artiste. 

    De 9h30 à 12h30 - 7,50€ – Adultes 

    pgO3RR0Q.jpegJE.22.02 : Apéro-Expo 

    Avant le spectacle Le Songe d’une nuit d’été, les participants visiteront l’exposition en compagnie d’un guide, tout en dégustant de savoureuses tapas. 

    18h30 - 5€ (boisson et tapas comprises) – Adultes 

    VE.01.03 : Goûter-Expo 

    Avant le spectacle jeune public Les Autres, une visite créative à partager en famille, en compagnie d’un guide, et autour d’un bon goûter. 

    15h - 5€ (boissons et goûter compris) – Dès 6 ans 

    VE.15.03 : Finissage 

    Visite et apéro, en compagnie de l’artiste, pour clôturer l’exposition en beauté ! 

    18h30 – Gratuit, ouvert à tous !  

    INFOS & RÉSERVATIONS

    M.C.A

    PALACE, rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath

    068/681.999 - billet@mcath.be

  • Ath: Appel à projets pour les Sortilèges 2024

    Imprimer

    401099438_657344899896419_1262829439332241322_n.jpgLa 34e édition du festival Sortilèges, Rue & Vous aura lieu le 9 mai 2024

    Chaque année, la MCA souhaite mettre à l'honneur des jeunes compagnies et leur premier projet en intégrant un TREMPLIN à la programmation !

    Quésaco ? C'est un espace d’expression pour confronter sa première création en Arts de la Rue devant un large public, et se faire connaître auprès des programmateurs et professionnels présents

    Infos :  https://bit.ly/3WEc4HQ

    Candidatures ici : https://bit.ly/3s8kFJv

    Clôture le  4 janvier 2024

  • Ath: Cette année encore, L’Écran joue le jeu et programme trois séances uniques

    Imprimer

    Moisdu-filmdoc2023-1000-x-563.jpgEn novembre, c’est le Mois du Doc, le rendez-vous annuel du documentaire belge francophone, initié par la Fédération Wallonie-Bruxelles et chapeauté par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel. Cette année encore, L’Écran joue le jeu et programme trois séances uniques, dont deux ciné-rencontres !

    À voir le mercredi 15.11 : Adieu Sauvage un documentaire entre ethnographie et quête de soi, à découvrir en présence de son réalisateur Sergio Guataquira Sarmiento. Le film plonge le public dans le monde fascinant des Cacuas, une communauté autochtone d’Amazonie dont la langue ne contient pas de mots pour désigner les sentiments.

    Le jeudi 23.11, le Mois du Doc se poursuit avec La vérité du sol, en présence de son réalisateur François Legrand et de Marie-Yvonne Michez, fondatrice de La framboise masquée. Cette projection qui «nous invite à retisser du lien avec ce qui se cache sous nos pieds et dont nos vies dépendent» sera l’occasion d’échanger sur la conservation des sols.

    Enfin, le mardi 28.11, Soralia et PAC Wapi proposent Les femmes préfèrent en rire, un film abordant avec humour et justesse le sujet grave des violences faites aux femmes. Cette séance s’inscrit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation organisée par un collectif d’associations athoises, au même titre que l’exposition Blessures de femmes qui se tiendra au centre hospitalier athois Epicura.

     

    INFOS PRATIQUES

    Cinéma L'Écran

    Rue du Gouvernement, Ath

    068/681.940 - cinema@mcath.be

    7€/séance – 6€ moins de 26 ans – 1,25€ Article 27

    60€ l'abonnement de 10 séances

    www.cinemalecran.be 

  • Ath: Durant l'été, le CAR organise des stages avec le thème Voyage au cœur du Moyen-Âge

    Imprimer

    Capture d’écran 2023-06-13 182819.jpg

    En juillet, Ruée vers l’Art – le Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath – emmène les enfants et les ados pour un voyage au cœur du Moyen-Âge. 

    stages.jpgDu 10 au 14 juillet, les 6 à 12 ans plongeront dans l’univers des remèdes et de la cuisine sauvage. Ils s’inspireront des vieux grimoires pour réaliser des planches anatomiques. Et ils testeront des recettes à partir de végétaux trouvés dans la nature. 

    Du 17 au 20 juillet, ce sont trois stages différents qui sont proposés. Le premier «Tour Burbant et Chevaliers» est organisé en partenariat avec l’Office de Tourisme, l’Espace gallo-romain et le Musée de la Pierre. Les 6 à 12 ans découvriront le passé médiéval de la Cité des Géants, visiteront la tour Burbant, le Musée de la Pierre et l’Espace gallo-romain… Pour ensuite imaginer, peindre et dessiner un château fort imprenable et ses valeureux chevaliers. 

    stages 2.jpgLe deuxième intitulé «Bouffonneries» s’adresse aux 10 à 12 ans qui veulent essayer la jonglerie, les échasses et autres acrobaties surprenantes des circassiens de cette lointaine époque. Le dernier stage plongera les 13 à 15 ans dans l’univers du jeu de rôle et de la bande dessinée pour créer des personnages et leur faire vivre des récits fantastiques. 

    Du 24 au 28 juillet, les 6 à 12 ans concevront leur costume, expérimenteront le jeu et interprèteront leur personnage pour découvrir les secrets du théâtre de tréteaux et le métier de comédien. Enfin, les 13 à 15 ans produiront des éléments de costume fantastique à partir de techniques telles que la sculpture et le moulage en latex. 

    Ces stages permettent aux jeunes de s’inscrire dans une activité collective de création et d’expression artistique. Ils sont animés par des animateurs-artistes expérimentés et accessibles à des tarifs attractifs. Les groupes sont limités à 12 participants afin de maintenir une qualité d’accompagnement.  

    Infos et réservations

    LU.10.07 > VE.14.07

    LU.17.07 > JE.20.07 (excepté le 21.07, jour férié)

    LU.24.07 > VE.28.07

    De 9h à 16h

    Garderies gratuites de 8h à 9h et de 16h à 17h

    75€ – 60€ (semaine du 17.07)

    Réductions pour les enfants d’une même famille – Conditions Article 27

    068 68 19 98 - billet@mcath.be - rueeverslart.be

  • Ath: Les Sortilèges ont accueilli plus de 10.000 personnes

    Imprimer
    348354508_127964413586529_5521713273714837137_n.jpgCe jeudi de l’ascension, tous les ingrédients étaient de la partie pour des sortilèges qui ont été grandioses, le soleil, le public et aussi un spectacle qui aura ravi petits et grands.

    Au sein de la cité des géants, il y en avait pour tous les goûts. Du théâtre, de la musique, du cirque, des déambulations et des parades déjantées. Plus de 200 artistes, 40 compagnies, 25 lieux scéniques et plus 75 représentations ont émerveillé tout le monde.

    Les sortilèges avaient des allures d’un cirque géant en plein air avec des numéros extraordinaires. Ce n’est pas Magali Dereppe, la nouvelle directrice de la Maison Culturelle d’Ath, qui nous dira le contraire ! « Pour nous, ces sortilèges ont été vraiment une grande et belle édition avec des retrouvailles avec les artistes. Sans oublier le public qui a répondu présent car on estime que ce jeudi, les sortilèges ont accueilli entre 12 et 15.000 visiteurs ».

    IMG_2784.JPGMagali Dereppe poursuit en expliquant que les retours reçus sont excellents par rapport à la programmation artistique. « Seul bémol, la vente des pass qui n’a pas atteint notre objectif. Sur deux milles pass, seule la moitié a été vendue. On devra sans doute réfléchir un autre modèle ». Plus de photos en cliquant ICI

  • Ath:la Maison Culturelle présente Montenero de la compagnie En cie du Sud.

    Imprimer

    mAHDdioD.jpegVendredi 28 avril à 20h, la Maison Culturelle d’Ath présente Montenero de la compagnie En cie du Sud. 

    Maria, Irma, Anna, Giulia, Carmela... Il y a 60 ans, elles vivaient quelque part en Italie. Un beau jour, l'Histoire a orienté leur destin. Elles ont pris conscience, contraintes ou libres, que leur vie allait changer. Leurs témoignages sont généreux, forts, émouvants. L'Histoire de l'émigration italienne a été marquée par l'arrivée massive en Belgique des travailleurs destinés à la mine. Pourtant, bien que l'histoire de ces hommes soit profondément importante, la mémoire collective a tendance à oublier les femmes et les enfants qui ont emprunté leur sillage.

    Les comédiennes content et interprètent des chants que l’on sent venus de très loin. Pour les accompagner, deux musiciens, une guitare, un accordéon. Montenero, c’est aussi une participation à l’Europe, à la mémoire ouvrière, à la lutte des femmes et contre la xénophobie. C’est l’histoire de l’immigration italienne racontée par des femmes.

    Le croisement de petites histoires face à la Grande Histoire, une perle à ne pas manquer. 

    INFOS ET RÉSERVATIONS 

    VENDREDI 28 AVRIL – 20h 

    Dès 14 ans - De 6 à 15€ 

    LE PALACE, rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath 

    068 68 19 98 - billet@mcath.be

    www.maisonculturelledath.be

  • Ath:la Maison Culturelle présente Tchaïka de la compagnie Belova-Iacobelli

    Imprimer

    QTtUUgro.jpegMercredi 26 avril à 20h, la Maison Culturelle d’Ath présente Tchaïka de la compagnie Belova-Iacobelli

     Meilleur seul en scène aux prix Maeterlinck en 2020, ce spectacle est un véritable bijou de poésie, une ode à la vie et au théâtre, une adaptation de La Mouette de Tchekhov pour une actrice et une marionnette. Une performance époustouflante de Tita Iacobelli !

     Une vieille actrice au crépuscule de sa vie ne sait plus ce qu’elle fait là. S’approchant d’elle, une femme lui rappelle la raison de sa présence : interpréter le rôle d’Arkadina dans La Mouette. Ce sera son dernier rôle. Sa mémoire fout le camp et si elle ne sait plus tout à fait qui elle est, elle entend assurer la représentation.
    Dans sa déroute, fiction et réalité s’entrecroisent. Elle tente de suivre la trame de la pièce. Suivent des dialogues avec son fils, les abandons répétés de Trigorine son amant, qui la replongent dans son passé. Elle renoue avec la jeune actrice qu’elle fut, avec le rôle de Nina, celui qu’elle préfère, celui de la jeune actrice qui vaille que vaille continue. Voilà Tchaïka luttant, reprenant pied, se créant un nouveau théâtre, un autre espace de jeu et de vie.

    Tchaïka est entre passé et futur, entre désillusion et espoir, et elle poursuit la route, malgré la déglingue.  Conté sur la trame du rêve, ce spectacle est le premier de la compagnie belgo-chilienne Belova-Iacobelli.

    INFOS ET RÉSERVATIONS 

    MERCREDI 26 AVRIL – 20h 

    Dès 16 ans - De 6 à 15€ 

    LE PALACE, rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath 

    068 68 19 98 - billet@mcath.be

    www.maisonculturelledath.be

  • Ath: Zanzibar au féminin: Un film de Philippe Prudent au Palace ce mardi

    Imprimer

    affiche Prudent 01psd.jpgSi l’archipel de Zanzibar a longtemps été associé aux épices, c’est depuis une quinzaine d’années la culture des algues rouges qui attirent l’attention, Et surtout qui permet aux femmes de cette partie de l’île d’acquérir une autonomie financière en la cultivant.

    Au sein de cet archipel de 1.400.000 habitants, focus sur Unguja l’île principale, et plus particulièrement le village de Jambiani.

    Da,s ce petit village au sud-est de l’île, on se frotte les mains. Avec ses 2.500 habitants, et sa situation géographique idéale, Jambiani est le bourg qui a vu naître le projet de culture. Et à Paje, situé non loin de là, un centre des algues a vue le jour.

    De cet organisme végétal, on extrait des gelées alimentaires, on fait des cosmétiques, des savons, que l’on exporte dans le monde entier.

    A hauteur de 80 % ce sont les femmes qui  cultive l’algue rouge dans des conditions de récolte souvent difficiles : température extérieure étouffante, réverbération du soleil sur une eau éblouissante et station prolongée dans l’eau. Des conditions de travail  qui impactent directement leur santé.

    Pour mener à bien cette culture, d’autres petits métiers s’invitent dans le quotidien des femmes : taille de branches de bois pour maintenir les algues, tissage de fil de coco pour en faire de la corde. Le peu de moyens matériels dont disposent ces femmes les obligent à rivaliser d’imagination. Faisant fi de ces difficultés, les femmes de Zanzibar ont trouvé là le moyen de devenir autonomes financièrement.

    De quoi leur donner le sourire !

    Une conférence très intéressante qui sera présentée au  PALACE,  le  mardi  14 février  2023 à 14 h 30.

    Renseignements 068/68.19.98 - utd@mcath.be- Prix pour non-abonnés : 7,50€

    ci-dessous la bande annonce