Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les chorales

  • Ath: La chorale Rencontre a fêté la Ste Cécile "Autrement"

    Imprimer

    st_cecile.JPGCette année, afin de concilier les impératifs sanitaires et le souhait fort légitime des choristes de se « rencontrer » pour célébrer la traditionnelle fête de Sainte-Cécile, patronne des musiciens, la chorale athoise « Rencontre » a organisé cette fête en mode virtuel.

    Pour rien au monde, les membres de la Royale Chorale Rencontre ne manqueraient une fête de la Sainte-Cécile. D’ailleurs, chaque année, ils sont très nombreux à assister au banquet marquant leur fête patronale.

    Cette festivité est un moment fort de la vie associative de ce groupe choral, un moment où s’expriment la convivialité, la camaraderie et la joie d’être ensemble. Chants, sketches, gags et danses : les choristes rivalisent d’imagination et de talent pour faire de cette soirée un vrai souper spectacle dans une ambiance chaleureuse.

    123343599_1336346940031813_1560579397763161480_o.jpgCette année, coronavirus et confinement obligent, pas question de réunion et encore moins de banquet. Alors, comment concilier les impératifs sanitaires et le souhait fort légitime des membres de la chorale de se « rencontrer » pour célébrer cette fête ?

    C’est de Michèle Sermeus, la Présidente de Rencontre toujours bouillonnante d’idées, que vint la réponse innovante à cette interrogation : fêter Sainte-Cécile en mode virtuel en organisant des retrouvailles joyeuses des choristes en visioconférence, via une plateforme de communication sur internet.

    Relevant les défis techniques et organisationnels que ce projet représente, une équipe de volontaires fort dynamiques le mit promptement en œuvre.  C’est ainsi que, ce samedi 21 novembre 2020, une soixantaine de choristes ont pu, grâce aux technologies nouvelles, se réunir dans le respect de la tradition, mais « à distance », pour une fête de Sainte-Cécile particulière, placée sous le signe de l’amitié et de l’espoir.

    Au programme de cette soirée, une petite dizaine de chants populaires, interprétés par des solistes en alternance avec des prises de paroles et la projection de montages photographiques d’activités et de concerts de Rencontre depuis la dernière Sainte-Cécile, rappelant ainsi d’excellents souvenirs à tous.

    123538413_1336346576698516_4247597630266683536_o.jpgAlors que la joie des retrouvailles était palpable, les choristes n’ont pas manqué d’avoir une pensée émue pour leurs « copains » atteints par le coronavirus et, en particulier, celui que la maladie a emporté, plongeant la chorale endeuillée dans la tristesse et le désarroi.

    Aussi n’est-ce pas par hasard si le premier chant, interprété en direct lors de la soirée, fut « Les copains d’abord » de Georges Brassens, dont le texte : « C’est l’amitié qui prenait l’quart, c’est elle qui leur montrait le nord » prend tout son sens pour la Royale Chorale Rencontre, qui est un lieu de convivialité, de relations interpersonnelles bienveillantes et de cohésion sociale.

    Dans son allocution, la Présidente Michèle Sermeus rappela d’ailleurs que la rencontre, l’amitié et le partage constituent l’ADN de la chorale. Elle souligna à cet égard que « Grâce aux technologies modernes, nous pouvons garder le contact, continuer à vivre ensemble à distance et surtout nous retrouver ».

    Constatant que la chorale manque à tous, elle encouragea les participants à garder l’espoir que la chorale pourra bientôt reprendre ses répétitions et renouer avec les moments de convivialité « en présentiel », si chers aux choristes de Rencontre. Elle conclut en invitant une nouvelle fois tous les choristes à rester prudents et à faire preuve de patience.

    Les autres chants, interprétés par des solistes de Rencontre ou par des enfants des sections de jeunes de la chorale, chantant seuls ou en groupe, avaient pour la plupart été enregistrés à l’avance et les vidéos ont été partagées via la plateforme de communication, le tout dans une ambiance chaleureuse et enjouée, les participants prenant manifestement beaucoup de plaisir à revoir les autres à l’écran et à échanger quelques mots avec eux.

    Evoquant, quant à elle, les projets musicaux de la chorale pour 2021 qui restent programmés mais dont la concrétisation demeure incertaine en raison de la crise sanitaire, Sabine Godon, Chef de chœur de Rencontre, délivra également un message d’espoir : « Beaucoup de joies musicales nous attendent, tôt ou tard... », encourageant les choristes à continuer à faire preuve de patience et les assurant « qu’elles (ces joies musicales) vont finir par arriver ».

    Cette fête de la Sainte-Cécile s’est clôturée par le chant traditionnel italien «Bella Ciao», interprété par les jeunes de Cant’Ath, auxquels les participants à la soirée ont été invités à joindre leur voix.

    Les choristes de Rencontre ont alors peu à peu pris congé les uns des autres et quitté la plateforme de communication sur laquelle ils s’étaient réunis, heureux d’avoir revu des amis et pu partager avec eux « à distance » une belle soirée de fête de la Sainte-Cécile en mode virtuel.

  • Ath: La Royale Chorale Rencontre prépare l'avenir et cela sera sans Sabine Godon

    Imprimer

    1.jpgTraditionnellement, à la Royale Chorale Rencontre d’Ath, l’année chorale débute le premier vendredi de septembre par la reprise des répétitions interrompues durant l’été. En cette année 2020, profondément bouleversée par le covid-19, il en est tout autrement.

    Comme l’a souligné Dominique Deschamps, coordinatrice des communications externes « En effet, en raison de la crise sanitaire, la chorale Rencontre a dû suspendre toutes ses activités dès le 13 mars 2020. Ce n’est qu’à partir du 19 juin que, dans le cadre des mesures de déconfinement, ce groupe choral fort d’une centaine de choristes a progressivement repris ses répétitions en petits groupes, dans le strict respect des mesures prises par le gouvernement pour freiner la propagation du coronavirus. Vu l’engouement suscité auprès des choristes, qui ont été privés du plaisir de chanter ensemble durant le confinement, les répétitions se sont poursuivies durant tout l’été, qui est habituellement une période durant laquelle Rencontre n’organise pas d‘activités chorales. »

    Le vendredi 4 septembre 2020 à 20 heures, à défaut de reprise des répétitions d’ensemble, les choristes de Rencontre se sont retrouvés, en la salle Georges Roland à Ath, pour assister – dans le respect des mesures sanitaires - à un concert donné par ceux d’entre eux qui ont participé aux répétitions organisées durant l’été. Au programme, des chants que les choristes entonnent volontiers lors des soirées conviviales qui suivent généralement leurs concerts.

    A l’issue du « concert intimiste » de retrouvailles donné ce vendredi 4 septembre par les choristes de l’été, Michèle Sermeus, Présidente de la Royale Chorale Rencontre depuis le début de l’année, a remercié chaleureusement les chefs de pupitre qui se sont dévoués durant tout l’été pour assurer l’organisation des répétitions.

    « Elle a également informé les choristes au sujet des récents développements et des projets d’avenir, notamment les objectifs que le nouveau comité de gestion de la chorale s’est fixé pour la durée de son mandat de quatre ans. Il s’agit essentiellement de maintenir et de développer les riches acquis musicaux et conviviaux de Rencontre, tout en assurant sa pérennité en se tournant résolument vers l’avenir. »

    Parmi les nombreuses initiatives prises ou prévues par le comité pour relever les défis de demain, figurent entre autres :

    Le renforcement des trois sections de jeunes :

    Sonn’Ath (3 à 6 ans),

    Cant’Ath (6 à 12 ans et

    Cant’AthDo (12 à 18 ans) 

    La sensibilisation des jeunes adultes via les réseaux sociaux.

    Sabine Godon, chef de chœur de renom de la chorale Rencontre qu’elle dirige depuis 13 ans, prit ensuite la parole. Avant de présenter les projets musicaux pour l’année chorale qui commence, Sabine Godon a créé la surprise « En annonçant qu’elle passerait la main à la fin du mois d’août 2021, après les Vêpres Gouyasse, qu’elle co-dirigera avec son successeur. C’est Nicolas Laline, professeur de piano et accompagnateur à l’académie d’Ath, accompagnateur musical de la chorale depuis plus d’une dizaine d’années, que le comité a récemment désigné pour lui succéder.

    La transition bien préparée entre Sabine Godon, qui reste chef de chœur jusqu’à la Ducasse d’Ath en 2021, et Nicolas Laline, qui reprendra la direction musicale de Rencontre le 1 septembre 2021, s’étalera donc sur un an. »

    La Présidente y voit un gage d’une transition harmonieuse et réussie. Ceci est d’autant plus important que la préparation pour les Vêpres Gouyasse doit servir de tremplin vers les Rencontres Musicales Provinciales en novembre 2022, auxquelles la chorale Rencontre participera en vue de son maintien dans la catégorie « Excellence » des sociétés chorales de la Province de Hainaut, à laquelle elle appartient depuis 25 ans maintenant. Malgré la crise sanitaire, la Royale Chorale Rencontre reste donc très dynamique et veille à soigner son futur.

  • Ath:La chorale Rencontre en voyage chantant en Alsace.

    Imprimer

    Annotation2019-12-12 231326.jpgLa Royale Chorale Rencontre a eu la joie lors d’un voyage en Alsace de prester différents concerts dans cette belle région, début décembre.

    Emmenée par son chef de chœur Sabine Godon et son président Charles Dumont elle a entre autres presté des concerts aux prestigieux marchés de Noël de la région et en la basilique du Mont Sainte Odile, haut-lieu spirituel de l’Alsace situé à 753m d’altitude, cher au cœur de tous les Alsaciens.

    Sous un froid glacial le soleil était présent autant dans les cœurs que dans les chants et la chorale a pris quelques jours de vacances bien méritées.

    A l’unisson, choristes et accompagnants ont apprécié ce déplacement en Alsace.

  • Ath: La Royale chorale Rencontre va chanter pour les aînés Athois

    Imprimer

    961745189-thumb.2-thumb.2.jpgComme chaque année la Royale chorale Rencontre et ses choeurs d'enfants , Sonn'Ath, CAnt'Ath et Cant'Athdo chanteront Noël pour les aînés le samedi 7 décembre dans les maisons de repos " La Roselle "  dès 15h,  "Sûr Abri" dès 15h30 " et "Les Primevères"  à 17h. ainsi que le 11 janvier 2020 à 14h30 à la maison de repos de L'Esplanade