Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Administration communale

  • Ath: Il est à nouveau possible de s’inscrire en tant qu’Ambassadeur de la Propreté

    Imprimer

    1276226185.2.jpegAprès ce 31 mars, il sera à nouveau possible de s’inscrire en tant qu’Ambassadeur de la Propreté dans le respect des mesures de protection sanitaires en vigueur. Les inscriptions se feront via le site de Be Wapp (site tiers, nouvelle fenêtre). 

    Qu’est-ce qu’un Ambassadeur de la Propreté ?

    •  L’Ambassadeur de la Propreté, c’est tout-le-monde! Entreprises, écoles, associations et citoyens.
      •    Les Ambassadeurs de la Propreté s’engagent à maintenir une rue ou quartier propre qu’ils ont parrainé. 
      •    Par son action, l’Ambassadeur pose un acte concret, montre l’exemple et prouve qu’il appartient à chacun d’entre nous de respecter l’espace dans lequel nous vivons.
      •    Seul ou en groupe, l’Ambassadeur adapte librement la fréquence de ses ramassages en fonction de la quantité de déchets constatés.
      •    Une fois inscrit, sa zone de ramassage déterminée, l’Ambassadeur reçoit gratuitement son matériel afin de passer à l’action : un gilet fluo, une paire de gants, un brassard, des sacs-poubelle (blancs transparents pour le tout-venant et bleus pour les PMC), une pince de ramassage ainsi qu’un guide.
      •    Lors de son inscription, l’Ambassadeur est invité à signer une charte par laquelle il s’engage à agir en tant que citoyen responsable et à respecter quelques règles simples et de bon sens.

    2376037705.jpegQue devient le grand nettoyage de printemps ?

    Le Grand Nettoyage de Printemps est une grande mobilisation citoyenne qui vise à conscientiser les générations actuelles et futures à la malpropreté ambiante de manière à faire changer les comportements de manière durable. 

    Depuis 2015, le temps d'un week-end, tous les Wallons – citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses – se mobilisent autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui jonchent nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre.

    1324856352.2.jpgConsidérant la situation sanitaire actuelle et le côté extrêmement incertain de l’évolution de la pandémie, il a été décidé dereporter la 7e édition du Grand Nettoyage de Printemps 2021,  à une date ultérieure, non définie à l’heure actuelle. 

    Action 2021 « Organise ton ramassage »

    Malgré ce report, cela ne doit pas entamer notre enthousiasme et notre détermination. Nous ferons le « GNP autrement. La Ville d'Ath lance une action propreté « Organise ton ramassage », en collaboration avec Be Wapp.
    Le nouveau projet, à mi-chemin entre « Ambassadeur de la Propreté » et « Grand Nettoyage de Printemps », a vu le jour. Il permet de fournir gratuitement du matériel de ramassage afin de nettoyer l’espace public. 
    35371841.jpgPlusieurs conditions à cela : 
    1.    Organiser un ramassage en s’inscrivant sur le site de Be Wapp (site tiers, nouvelle fenêtre) ;
    2.    Communiquer à Be Wapp le nombre de sacs de chaque type récoltés  (via formulaire électronique ;
    3.    Ne pas être plus de 4 personnes (normes Covid).

    Pour votre facilité, une fois inscrits chez Be Wapp, nous vous invitons à commander directement vos sacs chez eux. C’est gratuit !

    Ils se chargeront de vous livrer gratuitement le matériel en tant qu’organisateur du ramassage.

    la commune assurera un rôle de coordinateur et elle sera tenue automatiquement informée dès qu’une équipe sera inscrite. Lors de votre inscription, nos services recevront vos coordonnées, ce qui nous aidera à développer notre réseau et à organiser le ramassage des sacs récoltés.

    Il vous suffira de les contacter pour convenir avec le service Propreté de l’évacuation de vos sacs, selon les règles usuelles de tri : vos déchets seront évacués via leur filière spécifique de traitement à savoir les PMC vers la valorisation et les tout-venant vers la filière d’élimination.

    Soutien aux actions de nettoyage

    Afin de mettre en valeur les actions de ramassage bénévole des déchets et sensibiliser la population, nous proposons de poser des panneaux Be Wapp « Cet endroit vient d’être nettoyé – Aidez-nous à le garder propre ! » là où vous venez d’effectuer un ramassage.

    3c7139f9-951c-4d9d-838f-d57f3f75fb85.jpegSi vous souhaitez cette pose de panneaux suite à l’une de vos opérations de nettoyage, merci de vous manifester au service environnement en mentionnant, à l’avance, la date de votre action et le tronçon nettoyé (localisation précise).

    Service environnement
    068/68.12.50

  • Ath: 1h gratuite de stationnement par jour prévue jusqu’au 31 décembre

    Imprimer

    327712854-thumb.jpgStationnement : prolongement de l’heure gratuite jusqu’au 31 décembre

    La mesure de soutien aux commerces, d’1h gratuite de stationnement par jour prévue initialement jusqu’à ce mercredi 31 mars est prolongée jusqu’au 31 décembre 2021 inclus. 

     Pour rappel, il suffit d’encoder sa plaque à l’horodateur pour bénéficier une fois par jour de cette heure gratuite (en d’autres temps 30 minutes gratuites).

  • Ath: La Ville a un gisement pas de pétrole mais de bois

    Imprimer

    _DSC3248.JPGC’est un beau pas supplémentaire que la Ville d’Ath pose à partir de ce jeudi 18 mars dans le cadre de son PAEDC (Plan d’Action en faveur de l’Energie Durable et du Climat).  

    Elle procède pour la première fois au broyage de son bois de coupe (bois résultant de l’activité du service Espaces verts lors des tailles, abattages…) afin de produire du combustible biomasse de type « plaquette ». La Ville d’Ath a en effet un gisement estimé à 125 m³ de bois de coupe ce qui correspond à plus de 30 000 litres de mazout de chauffage.

    Ces déchets de bois seront broyés, transformés en plaquettes, et ensuite mis en andains afin de procéder au séchage. Pour ce faire, les plaquettes sont mises dans un tunnel ventilé et séchées jusqu’à atteindre un taux d’humidité optimal.

    Ces opérations sont menées en partenariat avec l’intercommunale Ipalle qui s’est chargée :

    De réaliser une déclaration de classe 3 « stockage temporaire de déchets » pour les parcelles où seront réalisés le broyage, le séchage et le stockage

    D’identifier le matériel adéquat pour le broyage et criblage de la matière première ;

    De demander les offres de prix pour les prestations de broyage et criblage ;

    De définir le procédé de séchage du produit transformé ;

    De mettre à disposition un tunnel de ventilation ;

    De réaliser une campagne de mesures des températures toutes les semaines afin de suivre l’échauffement du tas de plaquettes ;

    De prélever des échantillons toutes les trois semaines afin d’analyser l’évolution du taux d’humidité. Le plan d’échantillonnage prévoit six points de prélèvement et un échantillon reconstitué ;

    De procéder à la validation du combustible (humidité, masse volumique, PCI, taux de cendres et granulométrie) ;

    De rédiger un rapport technique et économique de l’opération de « production d’un combustible ‘plaquette’ normé ».

    Comme l’a souligné l’Echevin Ronny Balcaen qui a dans ses compétences :  Environnement - Espaces verts

    IMG_5270.jpg« Je me réjouis que les Espaces Verts et le Service Energie collaborent ensemble avec Ipalle à la création de solutions innovantes bonnes pour le climat. En effet, nos déchets verts sont une ressource d’énergie renouvelable, contrairement aux combustibles fossiles qui ont mis plusieurs centaines de millions d'années à se former. Et c’est une ressource locale qui génère donc moins de transport et infiniment moins de pollution lors de son exploitation que le gaz ou le pétrole. Avec ce nouveau projet, notre Ville montre une fois de plus que les communes peuvent elles aussi jouer un rôle important dans la lutte urgente contre le dérèglement climatique. »

    L’échevin Christophe Degand de souligner « « La transition énergétique est inscrite dans notre PST. Transformer nos "déchets verts" en ressources énergétiques locales est une des mesures de notre PAEDC.Le climat, il ne suffit pas d'en parler, en tant que pouvoir local nous avons le devoir de contribuer concrètement à la transition énergétique.et c'est ce que nous faisons.

    La valorisation de "déchets verts" permet une double économie : éviter les coûts liés au traitement des déchets et réduire notre facture énergétique. Elle justifie aussi l’utilité de ramasser nos bois de coupe et de taille ce qui est aussi un coup de pouce pour la propreté et la sécurité des piétons et cyclistes. En devenant producteur de nos ressources, nous gagnons en autonomie et résilience. C'est un bel exemple concret d'économie circulaire. »

    Les plaquettes ainsi produites seront destinées à alimenter une ou plusieurs chaudières « biomasse » communales, ce qui devrait par exemple être le cas prochainement à la salle « La Couturelle » à Ghislenghien.

    Le Bourgmestre, Bruno Lefebvre de conclure « « Cette démarche est l’une des nombreuses actions que la Ville d’Ath met en œuvre en matière d’atténuation, d’adaptation au changement climatique et de lutte contre la précarité énergétique. Ces actions se complètent les unes les autres pour renforcer la politique de d’Energie durable sur notre territoire. »

  • Ath: La ville va obtenir 750.000 euros pour développer la pratique du vélo au quotidien

    Imprimer

    GRACQ leuze 3.jpgLe Gouvernement de Wallonie a adopté, ce jeudi, la liste des Villes et communes sélectionnées à la suite de l’appel à projets « Communes pilotes Wallonie Cyclable » qui avait été lancé en septembre 2020.  Approuvé à l’unanimité par le Conseil communal fin 2020, le dossier déposé par la Ville d’Ath est retenu parmi les 173 candidatures déposées. La ville obtient ainsi 750.000 euros pour développer la pratique du vélo au quotidien.

    « Relier villages, faubourgs et centre-ville par le vélo

    Le projet récompensé par la Wallonie prévoit la création de rues cyclables, de pistes cyclables ainsi que la réalisation du second tronçon du Pré-Ravel de la ligne 81 entre la Chaussée de Valenciennes et le Centre-Ville, autant de projets qui concrétiseront sur le terrain une véritable stratégie de développement de l’usage du vélo au quotidien : créer un réseau sûr et confortable qui reliera centre-ville, faubourgs et villages. » Souligne l’Echevin de la mobilité Ronny Balcaen. Et l’échevin Athois de poursuivre « Notre projet offrira également de nouvelles solutions de stationnement des vélos, plus pratiques et plus sécurisées, notamment pour les vélos électriques. La sensibilisation à la pratique du vélo comme mode actif ne sera pas oubliée ; notre cité organise déjà, avec Pro Vélo, le brevet du cycliste dans les écoles. 

    IMG_1794.JPGLa reconnaissance de la Wallonie nous permettra donc de mieux accompagner et d’amplifier l’usage du vélo au quotidien, et de rencontrer une demande croissante des Athois et des Athoises pour une meilleure sécurité routière, un cadre de vie amélioré et le développement de pratiques de mobilité meilleures pour la santé et la qualité de l’air. « 

    Ath a maintenant quatre mois pour présenter au SPW Mobilité & Infrastructures des dossiers d’aménagements concrets à réaliser. Comme l’objectif est de soutenir de manière forte le développement des infrastructures cyclables sur le territoire wallon, le taux d’intervention de la Région s’élèvera à 80% des travaux subsidiables, le financement complémentaire étant apporté par la commune. Les cyclistes seront associés à la démarche via la commission cycliste qui sera prochainement créée.

  • Ath: La ferme du CREPA-CARAH et l’IPES adoptent les innovations technologique

    Imprimer

    Simulateur.jpgRobots, smartfarming, simulateur de conduite, … la Ferme du CREPA-CARAH et l’IPES Ath adoptent les innovations technologiques en agriculture

    L’IPES d’Ath prodigue un enseignement reconnu au service du monde agricole depuis 1911. Agriculture, mécanique agricole, sylviculture, élevage, agronomie, arboristerie sont les orientations que les élèves, futurs agriculteurs ou agronomes, peuvent suivre et poursuivre en supérieur au sein de la Haute Ecole Condorcet. Un métier exigeant qui requiert des compétences scientifiques, agronomiques mais aussi numériques, à l’heure du développement croissant des innovations technologies.

    Pour répondre à cette évolution du métier, la Ferme Expérimentale et Pédagogique du CREPA-CARAH à Ath, véritable outil de formation pour ces élèves, a souhaité tirer profit de ces innovations pour entrer dans l’agriculture moderne.

    IMG_4781.JPG« C’est l’avenir de savoir manipuler les outils technologiques, nos élèves doivent s’y former et avoir acquis une série de compétences pour s’installer dans leur future exploitation agricole. Ces innovations vont non seulement leur faciliter la vie mais également rendre moins pénible leur travail » explique Christophe Hut, professeur à l’IPES d’Ath et coordonnateur de la Ferme.

    Au quotidien, les vaches de la Ferme portent un collier connecté qui fournit une série de données digitales indiquant leur état de santé général, la détection de maladies ou encore leur cycle de reproduction pour faciliter l’insémination artificielle. Les élèves y ont accès sur un écran au sein de la ferme pour passer leurs épreuves.

    IMG_4784.JPGAutre investissement qui fait gagner du temps, les robots. La ferme s’est équipée récemment d’un robot racleur à lisier et d’un robot repousse fourrage pour faciliter le travail dans l’étable. « Pour le bien-être des vaches laitières, la propreté des étables est indispensable. Le robot racleur permet un entretien constant. Repousser le fourrage des bêtes à la pelle est chronophage, le robot repousse fourrage, installé en ce début du mois de mars, va également stimuler l’appétit des vaches» poursuit Christophe.

    Dans quelques semaines, c’est un robot de traite automatisé qui complétera le dispositif technologique de la ferme du CREPA-CARAH. Encore un outil, qui complémentairement aux autres, va libérer l’agriculteur de l’astreinte de la traite mais aussi favoriser, voire augmenter, la production laitière vu que l’animal pourra s’y rendre librement.

     « La précision dans le travail agricole est indispensable. Nous allons prochainement acquérir un simulateur de conduite d'engins agricoles, sylvicoles et horticoles. Pouvoir reproduire en classe la conduite des moissonneuses-batteuses, des tracteurs, des chargeurs télescopiques ou encore des abatteuses forestières est vraiment indispensable pour donner à nos élèves une formation complète et de qualité » confie Claude Michiels, enseignant coordonnateur en agriculture à l’IPES.  

    IMG-4765.jpg

    Avec d’autres outils de pointe tels un drone destiné au suivi précis des cultures, des stations météos connectées VigiMap, … les activités agricoles développées dans la Ferme Pédagogique et Expérimentale par le CREPA-CARAH et les sections agronomiques, en particulier l’agriculture, développées à l’IPES Ath sont résolument tournées vers l’avenir !