Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique Athoise

  • Ath: LLA s’indigne quant à la prise de décision du Bourgmestre de privilégier certains groupes non prioritaires

    Imprimer

    2308451897.2.jpegSuite au reportage de la RTBF dénonçant des passe-droits pour la vaccination Covid-19 des enseignants du réseau communal, la Liste Athoise s’indigne quant à la prise de décision du Bourgmestre de privilégier certains groupes non prioritaires. Pourtant, la stratégie de vaccination était bien claire ; les règles étaient bien établies selon la circulaire de vaccination transmise par la Région Wallonne dès novembre 2020 à tous les Bourgmestres.

    « Dès le 1er Mars, un mail émanant du directeur général de la Ville est adressé à tous les utilisateurs de la ville et aux directions des écoles communales pour privilégier la vaccination du personnel communal « en première ligne » par le biais de doses excédentaires au sein d’EpiCURA sous appel express… alors que l’ensemble du personnel soignant hospitalier n’a pas encore pu bénéficier de la vaccination… Si cette initiative pourrait être comprise comme « louable » (éviter le gaspillage des doses excédentaires), il faut néanmoins attirer l’attention qu’elle sort du cadre légal établi par la Ministre. » a explique la conseiller de l’’opposition

    Et Pascal Nouls de préciser « Dès le 16 Mars, le CEVA ouvre ses portes … nous entrons dans la phase 1B, à savoir uniquement « vacciner nos ainés de plus de 65 ans, les personnes avec une fonction critique d’intervention (policiers, ambulanciers, pompiers et armée) ainsi que les patients à risque de moins de 65 ans présentant des facteurs de comorbidité (diabète, maladie pulmonaire, cancer, insuffisance rénale,…) » et de poursuivre « On apprend néanmoins que la vaccination du personnel communal se poursuit au travers de rendez-vous programmés à l’avance (il ne s’agit donc plus de doses excédentaires de dernière minute) … pour finalement arriver à une plage de vaccination programmée en date du samedi 20 mars pour le personnel communal dont les enseignants communaux. Si le Dr Xavier Van Coppenolle, médecin coordinateur du centre de vaccination, avait bien donné son aval quant à l’autorisation de vacciner en plus tous les participants actifs du centre (soignants et administratifs), il fut bien étonné d’apprendre qu’on avait ajouté une liste d’enseignants communaux. Le Dr Van Coppenolle n’a pas tardé à rectifier le tir lors de l’interview de la RTBF en supprimant derechef les inscriptions prévues pour le samedi suivant afin de respecter l’ordre des priorités de la circulaire. »

    IMG_2177.JPGEt La cheffe de file du groupe LLA, Pascale Nouls c’est inadmissible « Mr Bruno Lefevre défend les inscriptions du personnel administratif en prétextant que le centre de vaccination ne disposait pas de liste de priorité médicale alors que cette liste était bel et bien active. Pour preuve, le témoignage d’un patient inscrit sur cette liste médicale déjà depuis 3 semaines, toujours prêt à être appelé à tout moment en cas de dose excédentaire. En plus, chaque généraliste qui travaille dans le centre connaît dans sa patientèle des cas malheureux qui attendent le vaccin. »

    Personnellement, le Dr Pascale Nouls assurait la permanence médicale ce mercredi dernier… « Il s’est avéré que 3 doses excédentaires restaient disponibles en fin de journée. Avec l’aide du médecin généraliste, la liste de l’AVIQ et le pharmacien, nous avons appelé trois ainés qui étaient tout heureux de pouvoir bénéficier de ce précieux vaccin en vue de pouvoir revivre une vie normale, revoir leurs enfants et leurs petits-enfants ». Et encore d’ajouter « On peut regretter que les enseignants ne soient pas repris actuellement comme un groupe à risque malgré les nombreux contacts avec le virus mais la circulaire ministérielle est claire et personne ne peut y déroger. Je ne peux que féliciter tous les participants (soignants, administratifs, bénévoles,) et le Dr Van Coppenolle quant au bon déroulement de la vaccination du CEVA ».                       

  • Ath: Le Bourgmestre: J’ai été frappé par la dureté de ces mots virulents. J’ai donc décidé de déposer plainte auprès des services de police"

    Imprimer

    BRUNO LEFEBVRE.JPG« Bonjour à toutes et tous,

    Ces derniers jours j’ai subi quelques attaques à caractère tout à fait personnel de l’une ou l’autre personne...

    Je dois dire que même si j’ai tendance à ne pas extérioriser mes sentiments ou états d’âme, ces tristes épisodes, ces propos dont la teneur est d’ailleurs pénalement punissable, m’ont marqué...

    J’ai été frappé par la dureté de ces mots virulents mélangeant ma fonction publique comme Bourgmestre et ma vie privée.

    C’est inadmissible et inacceptable!

    De nombreux citoyens m’ont d’ailleurs transmis des captures d’écran, se disant scandalisés et solidaires à mon égard et je les en remercie du fond du cœur !

    Tout ne peut pas être dit, tout ne peut pas être toléré.

    J’ai donc décidé de déposer plainte auprès des services de police.

    Les difficultés que nous rencontrons ne doivent pas nous laisser glisser dans des débordements inacceptables d’attaques verbales ou physiques à l’égard de qui que ce soit !

    Sachez que je suis tout à fait conscient de la situation extrêmement catastrophique et difficile que nous vivons.

    Dans chacune de nos actions, nous tentons de faire au mieux, qu’il s’agisse des personnes en difficultés sociales, des personnes qui cherchent du travail, des jeunes, des personnes qui, aujourd’hui, malgré les circonstances difficiles, travaillent, et je pense évidemment aux métiers de première ligne comme les infirmières, les médecins, les enseignants, les ouvriers, comme les éboueurs et j’en passe !

    Je pense également aux difficultés rencontrées par certains commerces et à l’HORECA en particulier... les portes closes de ces établissements depuis près de 150 jours m’attristent et m’angoissent. Je comprends votre besoin de faire entendre votre désespoir. Comme Giorgio l’a fait il y a quelques jours en se rendant pacifiquement à Namur pour tenter de se faire entendre et se battre pour la réouverture de son restaurant le Pégase d’Eva à Mainvault !

    Notre ville sans ses beaux restaurants et ses commerces attractifs, sans ses habitants qui s’y promènent et s’y arrêtent, ne serait qu’une ville sans vie et sans joie!

    Nous avons tous besoin des uns et des autres et j’en suis tout à fait conscient.

    Nous tentons chaque jour, dans la mesure de nos possibilités, de trouver les meilleures solutions d’aides concrètes pour vous soutenir, vous accompagner, prévoir la réouverture dès qu’elle sera autorisée pour l’ensemble des secteurs.

    Vous savez, j’aime mon métier de Bourgmestre.

    Au quotidien j’essaie d’être aux côtés de TOUS les habitants de ma commune. Mais être Bourgmestre m’oblige aussi à faire respecter les règles, à appliquer les règlements des pouvoirs supérieurs (Province, Gouvernements Wallon et Fédéral).

    En Belgique nous avons décompté 763 885 cas et 22 006 décès...

    Les mesures édictées le sont dans le but de protéger la santé des citoyens et je n’ai d’autres choix que de veiller à leur respect. Il en va de ma responsabilité et j’ai toujours eu à cœur de prendre mes responsabilités dans le cadre des fonctions que j’exerce !

    Je vous rappelle que je suis à votre disposition et que vous pouvez me joindre à tout moment par mail, téléphone, Facebook, ...

    Bruno. »

     

  • Ath: La LLA est étonné du projet qui est proposė par le Bourgmestre

    Imprimer

    La mobilité vers le parc animalier est un véritable casse-tête pour les bourgmestres des communes adjacentes. Avec le nouveau projet de serre « The Sanctuary » qui va amener davantage de visiteurs, ils craignent que les problèmes ne s’accentuent. Pairi Daiza, c’est actuellement plus de 2 millions de visiteurs par an. Et il est bien parti pour atteindre les 3 millions. La suite en cliquant ICI

    Mais voila l'opposition, le groupe LLA se dit étonné du projet comme l'a souligné la cheffe de file, Pascale Nouls " La LLA et moi-même avons été étonnés du projet proposé par le président d’IDETA, bourgmestre d’Ath qui consisterait à mettre en place un bus « direct » entre Ath et Pairi Daiza…S’il est vrai que tous les partis politiques avaient à cœur d’améliorer la mobilité de la chaussée de Mons lors des précédentes élections, chacun d’eux n’a conceptuellement pas la même vision des choses." Mme Nouls de poursuivre " Lors d’une annonce de presse datée mercredi 10 février, Mr Bruno Lefèbvre propose, par le biais d’IDETA, deux bus « verts » qui relieraient la gare d’Ath au parc animalier via la chaussée de Mons. Ce super bus slalomerait entre les terre-pleins, les voitures qui tournent à gauche et les files de voitures en mouvement. On y présente une véritable confusion entre automobilistes – cyclistes – piétons … Bref, un véritable gymkhana ! Or, en temps normal, cette chaussée est déjà très encombrée, voire saturée en mobilité, dangereuse, bruyante et polluée." et la conseillère de conclure " Oui, il y a un problème pour accéder à Pairi Daiza mais inutile de se servir de la Chaussée de Mons déjà sursaturée… Il est plus que temps d’améliorer le bien-être des riverains ! Si ces deux bus ont une quelconque utilité, alors il faut choisir des itinéraires bis, type gare- route de Soignies- Maffle… moins saturés.  Ne doit-on pas rediscuter des moyens de transport articulés à partir des gares de Maffle et Brugelette ? Ne doit-on pas rediscuter de la fameuse route « Duvivier » pour l’accès à Pairi Daiza ? En conclusion, ce projet coûteux aggrave encore le problème de mobilité de la Chaussée de Mons, et ne solutionne en rien le problème d’accès à Pairi Daiza."

    3624654246.jpgPour l'ASBL Navetteurs.be il existe d'autres pistes comme nous l'a expliqué Géry Baele, Président Navetteurs.be. Cliquez ICI pour connaitre son point de vue 

  • Ath: Pascale Nouls "Il faut savoir que la conversation entre le Bourgmestre et notre groupe a joué un rôle"

    Imprimer

    IMG_1362.JPGSuite à l’annonce du Bourgmestre Bruno Lefèbvre « Boucle du Hainaut, pour la Ville d’Ath c’est : « Un avis négatif SANS CONDITION » !

    La cheffe de file d’opposition LLA, Pascale Nouls a invité les médias pour s’expliquer de la bonne nouvelle du maïeur Athois et c'est par cette phrase qu’elle a débuté « Je veux expliquer aux Athoises et aux Athois comment en est-on arrivé à la déclaration du Bourgmestre sur les réseaux sociaux qui du reste nous ravis. » Et Mme Nouls de poursuivre " Il faut savoir que la conversation entre le Bourgmestre et notre groupe qui a eu lieu ce vendredi a joué un rôle dans la décision du Bourgmestre".

    La suite dans le Nord-Eclair de lundi

  • Ath: Après les Ecolos, le PS dit non au tracé proposé par ELIA !

    Imprimer

    IMG_9935.JPGAprès les Verts ,ce sont les Socialistes qui disent non au tracé d'Elia

    comme l'a communiqué le président de l'USC "

    "La Boucle du Hainaut est un dossier qui suscite de nombreuses réactions.

    Concrètement, le projet tel qu’il est déposé aujourd’hui par la société Elia consiste à faire un lien entre les infrastructures à Haute tension d’Avelghem et de Courcelles.

    La boucle du Hainaut est un projet fédéral où le gouvernement wallon est le décideur final. Un sentiment amer pour nos dirigeants communaux socialistes qui se sentent « pris en otage ».

    Le territoire de notre Ville est impacté principalement sur les villages de Ormeignies, Autreppe, Moulbaix et Arbre."  

    Le groupe PS rejoint l’avis que son chef de file, Bruno Lefebvre a annoncé lors du dernier conseil communal : crier « NON » haut et fort, ne plus rien faire et se mettre la tête dans le sac n’apportera strictement rien aux citoyens ! 

    Par contre, écouter les avis de la population pour ensuite tenter de faire changer les choses pour améliorer la situation, semble bien plus répondre aux besoins futurs des habitants. Les mandataires socialistes se tiennent à disposition pour vous aider à trouver et comprendre l’information liée au projet d’ELIA.

    Au niveau communal, la Ville ne se prononcera pas officiellement avant le 12/10/2020 date de la fin de la phase de consultation, afin de laisser le temps aux citoyens de se prononcer mais le groupe PS et son chef de file sont unanimes : « « NON au tracé tel qu’il est proposé actuellement par Elia ! ».