Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ath : Un jeune Athois rentre dans la légende...

    Imprimer

    theo degand champion 300m.jpgCe week-end, un Athois a porté très haut les couleurs de la cité des Géants. C’est à Nivelles et dans le cadre d’une épreuve nationale de course à pied que Théo Degand a remporté la course du 300m dans la catégorie minime. De plus, lors de cette épreuve, il a été accrédité du meilleur temps de l'année, c’est-à-dire 39 secondes. Les bons résultats de Theo ne sont pas le fait du hasard. En effet, en septembre dernier, il avait remporté l'épreuve multiple (1er en Wallonie) à Gaurain (Tournai).

    Rejoindra-t-il un jour les frères Borlée ? C’est tout le mal que l’on lui souhaite.

  • Ath: La revanche de Gaby Montbreuse au Palace

    Imprimer

    larevanche de Gaby.jpegLa Maison Culturelle d’Ath a le plaisir de présenter « La revanche de Gaby Montbreuse », le vendredi 11 octobre à 20h au Palace. Victor Scheffer et Laure Godisiabois se sont inspirés de la vie de la vraie Gaby Montbreuse, l’auteure et interprète du fameux Je cherche après Titine, dont le thème fut repris par Charlie Chaplin dans Les Temps Modernes.C’est l’histoire d’Holy qui hérite d’une maison dont elle n'a que faire. Elle va y découvrir dans le grenier les reliques d'une aïeule inconnue à la vie tumultueuse : Gaby Montbreuse, chanteuse du début du XXe siècle. Petit à petit, Holy va s’imprégner de la personnalité de son ancêtre, la faire revivre, rechanter et lui donner enfin la place qu’elle mérite.Le public ne résiste pas au charme suranné de ce tour de chants, aux paroles cocasses et à la gouaille impertinente de la titi parisienne qu’interprète avec une maestria époustouflante Laure Godisiabois, accompagnée au piano par Vincent Delbushaye.Espiègle, généreuse et charismatique, l’actrice s’inspire des « Caf'Conc » et « Music Hall » qui fleurissaient à Paris, quand les chansons s'écoutaient religieusement, où les interprètes vivaient de manière théâtrale les histoires comiques ou poignantes, transformant quasiment en vaudeville une chanson sur un amour infidèle. Toute une époque, toute une atmosphère aussi ! PAF : 15€ - 12€ - 1,25€ (Art. 27).Infos et réservations : 068 269 999 - mca@ath.be - www.maisonculturelledath.be

  • Ath: Le ramassage des encombrants dans les villages Athois!

    Imprimer

    encombrantsRamassage des encombrants

    Ligne : 2 octobre

    Houtaing : 9 octobre

    Meslin : 16 octobre

    Ghislenghien-Gibecq :23 octobre  

    Lanquesaint 6 nov

    Isières : 20 nov. 13

  • Ath: De retour du sommet du Nun , Jean-Luc Fohal raconte l'exploit

    Imprimer

    IMG_1670.JPGIls sont devenus depuis ce 11 septembre, les premiers belges donc l’alpiniste Athois Jean-Luc Fohal, 46 ans  à avoir atteint le sommet du  Nun. Ils viennent de réaliser un exploit sans précédent : Une première belge ! En effet, ils sont les premiers belges à avoir atteint le sommet du Nun.  « Certes, il ne fut pas évident de transmettre des nouvelles régulièrement durant notre voyage, la seule manière envisagée au départ était de le faire par téléphone satellite. Ce fut sur place plus délicat que prévu , car étant dans une région militarisée - c'est incroyable ce que l'on a croisé comme convois militaires sur les routes, montrant que ce conflit du Cachemire entre Inde et Pakistan est bien ancré - l'usage de cet appareil de communication était en fait tout simplement interdit ! Bref, discrètement, on l'a fait quand même. » Nous IMG_1645.JPGdit l’Athois Jean-Luc Fohal.  L’Athois de poursuivre « Le 25 août, nous sommes partis à 8 finalement, Guy Carbonnelle devant se désister au dernier moment pour des raisons de santé. Chaleur suffocante à Delhi, le choc de cultures, la pauvreté criante, la pollution... Vol intérieur sur Leh, la capitale du Ladakh, le choc de l'altitude... 3600 m. Du minéral autour de nous, des terres arides, des oasis de verdure, des monastères bouddhistes ... et plein de militaires. » Après un trekking d'acclimatation de trois jours entre Kanji et Rangdum et le passage d'un col à plus de 5000 m, ils sont arrivés le lundi 2 septembre au camp IMG_1695.JPGde base à 4600m... et 9 jours plus tard à peine, le mercredi 11 septembre, Ils étaient déjà 6 à fouler le sommet du Nun entre 7 et 8 heures du matin : Christiane, Colin, Benoît, Jean-Luc ( Mamadou), Yves et Jean-Luc « Nous étions accompagnés de nos cinq amis sherpas : Nima Ongdi, Kamee Dorjey, Mingma Dorjey, Mingma Tenzing et Dukpa Tsering, sans lesquels nous aurions bien eu du mal à arriver là-haut ! Une montagne très esthétique, technique aussi avec notamment la cascade de glace entre le CB et le C1, l'ascension de la Tour entre le C1 et le C2, le cheminement entre des zones de séracs et de crevasses entre le C2 et le C3, la raide pente de neige et de mixte pour arriver au sommet... Lambert et François ont renoncé au Jean-Luc%20Fohal.jpgC1.L'ascension fut rapide, mais l’équipe n'avait pas le choix... Le retour du lendemain au camp de base fut épique « En effet, quant aux autres jours qui ont suivi, n'en parlons pas, ce fut dantesque : vent, pluie, neige... Mamadou, affecté de gelures aux doigts et aux orteils, devra rentrer en Belgique dès la descente au CB pour être soigné à Neder-Over-Hembeek. » Les autres ont  aussi quitté le CB  plus tôt que prévu, retour à Leh et visites diverses, notamment la belle vallée ladakhi de la Nubra, avant de revenir à Bruxelles » Jean-Luc de conclure « En quelques mots, une superbe expédition donc, superbe ambiance au sein du groupe, autant aussi avec l'équipe cook cCapture.JPGomposée de Topchen Rai, Tsering et Rinchen qu'avec l'équipe sherpas. Et tout grand merci aussi à Sonam Dawa, le responsable de l'agence Adventure Travel Mark qui a assuré toute la logistique. » Une première belge de l'ascension du Nun, 60 ans après la première ascension de la montagne par Claude Kogan et son équipe. En attendant un film qui devrait sortir en 2014. Les clichés sont de Jean-Luc Fohal