Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique Athoise - Page 2

  • Ath: La LLA est étonné du projet qui est proposė par le Bourgmestre

    Imprimer

    La mobilité vers le parc animalier est un véritable casse-tête pour les bourgmestres des communes adjacentes. Avec le nouveau projet de serre « The Sanctuary » qui va amener davantage de visiteurs, ils craignent que les problèmes ne s’accentuent. Pairi Daiza, c’est actuellement plus de 2 millions de visiteurs par an. Et il est bien parti pour atteindre les 3 millions. La suite en cliquant ICI

    Mais voila l'opposition, le groupe LLA se dit étonné du projet comme l'a souligné la cheffe de file, Pascale Nouls " La LLA et moi-même avons été étonnés du projet proposé par le président d’IDETA, bourgmestre d’Ath qui consisterait à mettre en place un bus « direct » entre Ath et Pairi Daiza…S’il est vrai que tous les partis politiques avaient à cœur d’améliorer la mobilité de la chaussée de Mons lors des précédentes élections, chacun d’eux n’a conceptuellement pas la même vision des choses." Mme Nouls de poursuivre " Lors d’une annonce de presse datée mercredi 10 février, Mr Bruno Lefèbvre propose, par le biais d’IDETA, deux bus « verts » qui relieraient la gare d’Ath au parc animalier via la chaussée de Mons. Ce super bus slalomerait entre les terre-pleins, les voitures qui tournent à gauche et les files de voitures en mouvement. On y présente une véritable confusion entre automobilistes – cyclistes – piétons … Bref, un véritable gymkhana ! Or, en temps normal, cette chaussée est déjà très encombrée, voire saturée en mobilité, dangereuse, bruyante et polluée." et la conseillère de conclure " Oui, il y a un problème pour accéder à Pairi Daiza mais inutile de se servir de la Chaussée de Mons déjà sursaturée… Il est plus que temps d’améliorer le bien-être des riverains ! Si ces deux bus ont une quelconque utilité, alors il faut choisir des itinéraires bis, type gare- route de Soignies- Maffle… moins saturés.  Ne doit-on pas rediscuter des moyens de transport articulés à partir des gares de Maffle et Brugelette ? Ne doit-on pas rediscuter de la fameuse route « Duvivier » pour l’accès à Pairi Daiza ? En conclusion, ce projet coûteux aggrave encore le problème de mobilité de la Chaussée de Mons, et ne solutionne en rien le problème d’accès à Pairi Daiza."

    3624654246.jpgPour l'ASBL Navetteurs.be il existe d'autres pistes comme nous l'a expliqué Géry Baele, Président Navetteurs.be. Cliquez ICI pour connaitre son point de vue 

  • Ath: Pascale Nouls "Il faut savoir que la conversation entre le Bourgmestre et notre groupe a joué un rôle"

    Imprimer

    IMG_1362.JPGSuite à l’annonce du Bourgmestre Bruno Lefèbvre « Boucle du Hainaut, pour la Ville d’Ath c’est : « Un avis négatif SANS CONDITION » !

    La cheffe de file d’opposition LLA, Pascale Nouls a invité les médias pour s’expliquer de la bonne nouvelle du maïeur Athois et c'est par cette phrase qu’elle a débuté « Je veux expliquer aux Athoises et aux Athois comment en est-on arrivé à la déclaration du Bourgmestre sur les réseaux sociaux qui du reste nous ravis. » Et Mme Nouls de poursuivre " Il faut savoir que la conversation entre le Bourgmestre et notre groupe qui a eu lieu ce vendredi a joué un rôle dans la décision du Bourgmestre".

    La suite dans le Nord-Eclair de lundi

  • Ath: Après les Ecolos, le PS dit non au tracé proposé par ELIA !

    Imprimer

    IMG_9935.JPGAprès les Verts ,ce sont les Socialistes qui disent non au tracé d'Elia

    comme l'a communiqué le président de l'USC "

    "La Boucle du Hainaut est un dossier qui suscite de nombreuses réactions.

    Concrètement, le projet tel qu’il est déposé aujourd’hui par la société Elia consiste à faire un lien entre les infrastructures à Haute tension d’Avelghem et de Courcelles.

    La boucle du Hainaut est un projet fédéral où le gouvernement wallon est le décideur final. Un sentiment amer pour nos dirigeants communaux socialistes qui se sentent « pris en otage ».

    Le territoire de notre Ville est impacté principalement sur les villages de Ormeignies, Autreppe, Moulbaix et Arbre."  

    Le groupe PS rejoint l’avis que son chef de file, Bruno Lefebvre a annoncé lors du dernier conseil communal : crier « NON » haut et fort, ne plus rien faire et se mettre la tête dans le sac n’apportera strictement rien aux citoyens ! 

    Par contre, écouter les avis de la population pour ensuite tenter de faire changer les choses pour améliorer la situation, semble bien plus répondre aux besoins futurs des habitants. Les mandataires socialistes se tiennent à disposition pour vous aider à trouver et comprendre l’information liée au projet d’ELIA.

    Au niveau communal, la Ville ne se prononcera pas officiellement avant le 12/10/2020 date de la fin de la phase de consultation, afin de laisser le temps aux citoyens de se prononcer mais le groupe PS et son chef de file sont unanimes : « « NON au tracé tel qu’il est proposé actuellement par Elia ! ».

     

  • Ath: Pour les Ecolos, le projet d’Elia n'est pas acceptable

    Imprimer

    3657699089.jpgEcolo-Ath a pris connaissance des nombreuses réactions des citoyennes et citoyens athois. Ecolo-Ath considère qu'en l'état actuel, le projet de ligne très haute tension n'est pas acceptable. comme  le souligne le communiqué des Verts "En effet, si ce projet « Boucle du Hainaut » est important pour la transition énergétique (car il permet notamment de transporter l'électricité produite par les éoliennes de la Mer du Nord), il ne tient pas compte des avis et inquiétudes de la population. Ainsi, les questions liées au bien-être de toutes et tous, les impacts sur la santé des citoyens ainsi que sur la biodiversité ne sont pas correctement pris en considération.

    Jusqu'au 12 octobre 2020, les citoyens peuvent déposer auprès de leur commune leurs remarques, leurs avis, leurs recommandations, voire leurs suggestions d'alternatives dans le cadre de l'enquête publique. Nous encourageons tous les citoyens et toutes les citoyennes à s'exprimer quant au tracé qui est proposé par Elia.

    Ce sera ensuite au Conseil Communal et à la Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM), composées de citoyens volontaires, à donner leur opinion. C'est endéans cette période que les citoyens et les communes auront l'occasion de faire entendre leur voix, et ce à plusieurs reprises. Un Rapport sur les Incidences Environnementales (RIE) mené par un bureau indépendant sera également réalisé qui aura à se pencher sur les aspects sanitaires du projet. Ce sera ensuite au gouvernement wallon, et plus précisément au ministre en charge de l'aménagement du territoire, Mr. Willy BORSUS, de statuer sur le projet.

    Envisager toutes les alternatives

    Ecolo Ath plaide pour qu’Elia revoie le tracé proposé afin de respecter les attentes des citoyennes et citoyens. Les écologistes demandent que toutes les alternatives existantes soient envisagées et qu’une évaluation de l'incidence sanitaire de ce projet soit menée afin de mesurer le risque qu'il représente pour les Athois. Nous resterons, plus que jamais, à l'écoute de la population afin que la transition énergétique puisse s’accomplir dans le plus strict respect de notre santé et de l’environnement."

  • Ath:Olivia Mortier sonde la céramique. Cette discipline a façonné l’Histoire de nos régions

    Imprimer

    PCKYQ5-w.jpeg.jpgLa Maison Culturelle d’Ath présente l’exposition Copying Machine d’Olivia Mortier du 7 janvier au 14 mars aux cimaises du Palace.

    Sculpteur et scénographe, Olivia Mortier sonde la céramique. Cette discipline a façonné l’Histoire de nos régions, notamment à Rebaix. La jeune Tournaisienne explore les références du patrimoine hennuyer, elle use des codes pour questionner l’actualité et la céramique en tant que telle : l’objet manufacturé, l’objet unique, l’objet multiple.

    Dans cette exposition Copying Machine, Olivia Mortier explore l’objet dans sa fabrication, sa fonctionnalité et son histoire.

    B9717537185Z.1_20181108201728_000+GDHCCS7C7.1-0.jpgCette exposition invite à porter un regard neuf sur le patrimoine athois qui nous entoure, que ce soit le carrelage de chez mamy ou la vaisselle de l’oncle Achille.

    Plusieurs rendez-vous sont proposés afin de rencontrer l’artiste et découvrir son travail.

    ouvert à tous, le 10 janvier à 19h.

    U-tvMeCA.jpeg.jpgPour les amateurs de céramique, une rencontre spécifique est prévue le dimanche 26 janvier à 14h30 (gratuit). Autour d’un bon café, ils échangeront des anecdotes sur leur pratique de la céramique et/ou de la poterie. Ensuite, ils prendront une part active dans l’exposition ! L’activité s’adresse aux habitants de la région athoise qui façonnent la terre.

    Pour les curieux, enfants et adultes, le rendez-vous est donné le dimanche 09 février à 14h30 (3€). L’artiste les accompagnera pour une visite ludique et sensorielle. Ils customiseront de la vaisselle avec de la peinture pour céramique.

    Enfin, pour clôturer l’exposition en beauté, un grand banquet est organisé le dimanche 15 mars à 11h (gratuit). La belle vaisselle sera de sortie pour quelques hors-d’œuvre. Pendant que la bouche est occupée, les mains peuvent se prêter au jeu du dessin, sur une nappe blanche qui ne demande qu’à rêver.

    Inscription indispensable au 068/681.999billet@mcath.be