Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ath: Le blog est en pause jusqu'au 2 juillet

    Imprimer

    20150702_104200.jpg

    Le blog est en mode vacances et cela jusqu’au 2 juillet inclus

    Nous redémarrerons avec la naissance d’une nouvelle bière au sein de la cité des Géants

    Néanmoins, vous pouvez toujours envoyer vos infos au courriel suivant: citedesgeants@gmail.com

    Merci de votre compréhension

    104458504_o.jpg

  • Lanquesaint: Un important incendie s’est déclaré ce vendredi vers 12h

    Imprimer

    19399304_1774516079505385_5769925882369654970_n.jpgUn important incendie s’est déclaré ce vendredi vers 12h sur la place du village de Lanquesaint, entité d’Ath.

    L’incendie s’est déclaré dans l’entrepôt de l’entreprise d’art floral ID Flo. La maison des gérants est aussi touchée, ainsi que le garage du voisin qui est complètement détruit. Un problème de chaudière serait la source de l’incendie Quatre corps de pompiers sont actuellement sur place pour lutter contre les flammes. La police d’Ath est également présente en nombre pour sécuriser les lieux ainsi que le bourgmestre Marc Duvivier.( source le site Nord-Eclair)

    Plus d'infos dans le NE de ce samedi

  • Jeu de balle: " Ma démarche est de faire avancer, faire réfléchir "

    Imprimer

    IMG_1022.JPGGuillaume Dumoulin, un des meilleurs pelotaris de Belgique, propose de modifier certaines règles dans le jeu de balle. Car sans cela, selon lui, le plus dur est à venir pour son sport. Car le jeu de balle est malade et cela depuis de nombreuses années… Bon nombre le disent, mais ils ne font que le dire… et personne n’ose s’investir, de peur froisser les pelotaris qui restent assez frileux à quelques changements fondamentaux dans le jeu. Mais il y a quelques semaines, Guillaume Dumoulin, un des meilleurs pelotaris de Belgique, lequel évolue à Thieulain, a décidé de se lancer dans la bagarre pour ce sport qu’il chérit tant. « Ma démarche est de faire avancer, faire réfléchir. Ma conscience n’est pas tranquille. Mon sport favori se meurt et le conservatism n’a jamais été aussi marqué. Alors, arrêtons d’en parler, de se morfondre et agissons ! J’invite celles et ceux qui souhaitent voir une évolution probante de notre discipline à réagir, afin de modifier, d’ajuster, d’améliorer ce projet de modifications de règles, » explique le Canari Dumoulin. Dans cette optique, il avait convoqué le mercredi 10 juin sur le balldoromme de Ladeuze des joueurs de Nationale 1 en vue d’expérimenter son projet. Pour beaucoup, le concept plaît,mais doit être ajusté. Tentatives d’explications avec le Leuzois. « Une idée serait d’interdire le rebond de la balle uniquement après la livrée. Le but est de mettre en difficulté le frappeur pour qu’il doive impérativement jouer sa balle de volée. Mais par la suite, le jeu reprendrait son cours habituel. Et si la balle tombe dans le rectangle, on marque la chasse où la balle est arrêtée. À ce niveau, les tests diront s’il est preferable de mettre la chasse où la balle tombe ou de la mettre où là elle est arrêtée. » Et Guillaume de poursuivre : «Une seconde proposition est de créer une zone rouge à la fin du rectangle et d’interdire une chasse dans cette zone. Les frappeurs devront obligatoirement sortir cette balle de cette zone. Cela va inciter le contre-chasseur et les cordants à essayer d’atteindre cette partie du terrain pour gagner le quinze. » La troisième proposition, plus physique, serait d’obliger à effectuer les changements de camps « au

    413094348.jpg

    petit trot ». Les pelotaris Hollandais et Espagnols le font déjà pour accélérer et dynamiser leur jeu. Dans le jeu, Guillaume voudrait aussi revoir le système actuel des jeux. «Je propose deux manches de sept jeux. Exemple : 7/2, 7/3, l’équipe gagnante remporte trois points. Mais à 7/3, 7/3 l’équipe qui a remporté les deux sets n’engrangerait que deux points. L’équipe adverse en récolterait un car elle a accumulé six jeux. Enfin, à un sept partout, un tie-break serait joué au meilleur des cinq jeux. » Même si les changements sont toujours appréhendés, Guillaume Dumoulin a le mérite de vouloir faire bouger les choses… et les pelotaris. Convaincre ces derniers prendra du temps, tant on sait que nombre d’entre eux sont souvent réfractaires aux bouleversements de leur sport. Mais il y va de la survie du jeu ballant

    Plusieurs participants au test grandeur nature organisé par

    Guillaume Dumoulin ont livre leur avis sur les propositions du

    Thieulinois. Des réactions à remettre dans leur contexte : si ces acteurs du monde pelotari ont bien voulu venir à Ladeuze à la demande de Dumoulin, c’est qu’ils ne sont a priori pas trop réfractaires aux changements.

    ANTOINE HUARD.jpg

    Antoine Huard (Pelotari de Coquiane) :

    «Je trouve tout cela très intéressant. Mais il faudra exploiter cette manière de jouer. Pour y voir plus clair, il faudra de meilleures conditions jeu car lors du test, avec le vent, nous avons eu du mal à trouver nos repères. De plus, nous n’avons pas joué avec la balle que nous utilisons le week-end. À revoir certainement.»

    NICOLAS DUPONT.jpg

    Nicolas Dupont (Pelotari de Sirault) :

    «Il est vrai que pour ce test, les conditions de jeu n’étaient pas optimales. Si on veut jouer de cette manière, on devrat livrer plus tendu et moins haut afin de mettre en difficulté le frappeur. Je crois que ce style de jeu va favoriser les pelotaris les plus sportifs. Maintenant, il y a aura des choses à ajuster. Mais il faudra bien analyser ce système. »

    DOMINIQUE DRUART.jpg

    Dominique Druart (Arbitre

    de N1) : « J’ai apprécié le fait que quand le pelotari livre sa balle, le frappeur ne peut pas la laisser faire un bond, sans quoi il sera pénalisé. Et cette manière de jouer sera plus spectaculaire car en ce moment, on joue plus au tennis qu’à la balle pelote. Bien sûr, on devra tester tout ça dans un contexte plus officiel et moins amical. Mais c’est à analyser. »

  • Ath: La bibliothèque lance l’action « 175 ans, 175 pochettes pour l'été »

    Imprimer

    11206953_10206811302542648_4258086898539918752_n.jpgDans le cadre de son anniversaire le 20 juin, la bibliothèque lancera l’action : « 175 ans, 175 pochettes pour l'été».

    175 ans, 175 pochettes pour l'été

    Ces pochettes pourront être empruntées gratuitement par les lecteurs. Elles se déclineront en 3 catégories: adulte, grands caractères et adolescent.

    Adulte et grands caractères :

    Chaque pochette contient deux romans et un livre documentaire.

    Des livres de détente pour les vacances, sélectionnés avec un soin tout particulier par vos bibliothécaires.

    Laissez-vous tenter par des romans qui vous emmèneront dans des contrées lointaines, des thrillers qui vous tiendront en haleine jusqu’à la dernière page, suivez des personnages en proie aux remous de l’histoire ou plongez-vous avec délice dans des romans sentimentaux.

    Comme il y a un temps pour tout, même en vacance, la bibliothèque a inséré dans chaque pochette un ouvrage documentaire.

    Les grandes théories d’Einstein en trois minutes, la dégustation du champagne pour les nuls ou encore l’histoire de la chanson française en grands caractères...

    Voilà de quoi briller sur la plage ou en terrasse !

    Adolescent : La section jeunesse, c’est aussi des histoires pour les 13-17 ans et plus. Des histoires pour rêver, vibrer avec les personnages et parfois aussi réfléchir. Allez choisir au hasard une pochette surprise avec deux romans et une bd !  

    N’hésite pas à leur faire part de votre ressenti.

  • Ath: Dans le cadre de son anniversaire, la bibliothèque lance l’action « 175 ans, 175 pochettes pour l'été».

    Imprimer

    Dans le cadre de son anniversaire le 20 juin, la bibliothèque lancera l’action : « 175 ans, 175 pochettes pour l'été».

    175 ans, 175 pochettes pour l'été

    Ces pochettes pourront être empruntées gratuitement par nos lecteurs. Elles se déclineront en 3 catégories: adulte, grands caractères et adolescent.

    Adulte et grands caractères :

     

    Chaque pochette contient deux romans et un livre documentaire.

    Des livres de détente pour les vacances, sélectionnés avec un soin tout particulier par vos bibliothécaires.

    Laissez-vous tenter par des romans qui vous emmèneront dans des contrées lointaines, des thrillers qui vous tiendront en haleine jusqu’à la dernière page, suivez des personnages en proie aux remous de l’histoire ou plongez-vous avec délice dans des romans sentimentaux.

    Comme il y a un temps pour tout, même en vacance, la bibliothèque a inséré dans chaque pochette un ouvrage documentaire.

    Les grandes théories d’Einstein en trois minutes, la dégustation du champagne pour les nuls ou encore l’histoire de la chanson française en grands caractères...

    Voilà de quoi briller sur la plage ou en terrasse !

    Adolescent : La section jeunesse, c’est aussi des histoires pour les 13-17 ans et plus. Des histoires pour rêver, vibrer avec les personnages et parfois aussi réfléchir. Allez choisir au hasard une pochette surprise avec deux romans et une bd !  

    N’hésite pas à leur faire part de votre ressenti.