Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ath: "Une chose à vous souhaiter c’est de croire en la vie, car y croire, c’est croire en l’autre "

    Imprimer

    Capture.JPG« Du bonheur à ne savoir qu’en faire, vu qu’on n’avait pas encore touché à celui de l’année dernière ! Une chose à vous souhaiter c’est de croire en la vie, car y croire, c’est croire en l’autre. À l'aube du Nouvel An, acceptez de tout cœur les vœux les plus chaleureux pour une année exceptionnelle. À l'occasion du temps des fêtes, rien n'est plus agréable que de festoyer avec ceux qu'on aime. Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la Nouvelle Année, ainsi que la réalisation des projets les plus chers ! Que vous souhaitez de mieux qu’une bonne santé à toutes et à tous. Soyez encore plus nombreux à venir sur notre blog, comme dirait la pub «  Il le vaut bien ». Beaucoup d’humour. Bref une année où le rire sera roi.

    Et comme l’a si bien écrit Victor Hugo. « Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre cœur ».  Espérons, que nos politiciens nous ferons encore sourire car pendant six ans ils ont été hilarants Bonne année 2019

     

  • Ath: La ville lance pour le 3e fois l'opération de soutien pour les athoises et athois

    Imprimer

    2036719681.266.JPGEn hiver, les journées sont courtes et froides. Pour certains, les moments sont difficiles à vivre. L’isolement et la détresse sont plus forts.

    Dès ce 3 décembre, la ville organise, pour la 3e année consécutive, une opération de soutien pour les athoises et athois qui rencontrent des difficultés financières et sociales.

    Chaleur au Coeur sera un lieu pour celles et ceux qui souhaitent échanger un moment convivial et ainsi rompre la solitude autour d’un repas chaud.

    Ils ouvriront leurs portes deux midis par semaine : les lundis et mardis.

    Des repas, préparés avec soin par le personnel de la cuisine Georges Roland et servi par des bénévoles accueillants et bienveillants, y seront proposés pour un prix modique de :

    1,5 €/enfant - 2 €/adulte (pour les personnes présentant une attestation du CPAS, de Saint-Vincent de Paul, de l'asbl Mon Quartier, de l'AMOSA, d'AJI)
    4 €/personnes (si pas d'attestation).
    Où et quand ?
    Les repas seront servis de 12h à 13h30 les lundis et mardis.

    à la Salle paroissiale, Rue de Pintamont 36.

    Comment ?
    Pour la bonne organisation des repas, ils vous invitent à réserver minimum 48h à l’avance.

    0474/830.074

    En collaboration avec les représentants des Paroisses catholiques et des ALE. Coordonné par le Plan de Cohésion Sociale d'Ath.

  • Ath: L’enseignement Athois est à la recherche d’un maître de morale

    Imprimer

    898837930.jpgL’enseignement Athois est à la recherche d’un Maître de morale jusqu’au 30 avril 2019 pour le lundi après-midi 2 périodes en semaine 1 et le mardi après-midi 2 périodes en semaine 2.

    Semaine 1 : 14/01, 28/01, 11/02, 25/02, 18/03, 01/04, 29/04

    Semaine 2 : 08/01, 22/01, 05/02, 19/02, 12/03, 26/03, 23/04

    Contacts et candidatures : enseignement@ath.be – 068/681.400

  • Ath: Le toit du CEVA va alimenter l’abattoir...

    Imprimer

    70914036_191.jpgDans le cadre du PAED ( plan d’action Athois pour les énergies durables), l’opportunité d’installer des panneaux solaires sur des bâtiments communaux a été envisagée.

    Un bureau d’études a dès lors été désigné fin de l’année 2016 afin d’étudier la stabilité de différents bâtiments, de procéder aux analyses nécessaires (électricité…) et enfin de déposer un projet global relatif à l’installation de tels panneaux au niveau communal.

    Le CEVA était d’autant plus intéressant que cette opération pouvait permettre d’alimenter également l’abattoir, bâtiment voisin très énergivore pour ses chambres froides. Un marché a donc été attribué à la société Delta Luminance pour un montant de 205.000€ TVAC.

    Vu l’orientation du CEVA, les panneaux ont pu être installés sur les deux versants de la toiture, en quatre rangées, et sur toute la longueur du bâtiment. C’est grâce à la rénovation préalable du bâtiment qui a permis le renforcement de la structure métallique de la toiture qu’autant de panneaux photovoltaïques ont pu être placés.

    L’énergie électrique produite permettra de fournir 75% de la consommation du CEVA et de l’abattoir communal.