Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ath: LLA s’indigne quant à la prise de décision du Bourgmestre de privilégier certains groupes non prioritaires

    Imprimer

    2308451897.2.jpegSuite au reportage de la RTBF dénonçant des passe-droits pour la vaccination Covid-19 des enseignants du réseau communal, la Liste Athoise s’indigne quant à la prise de décision du Bourgmestre de privilégier certains groupes non prioritaires. Pourtant, la stratégie de vaccination était bien claire ; les règles étaient bien établies selon la circulaire de vaccination transmise par la Région Wallonne dès novembre 2020 à tous les Bourgmestres.

    « Dès le 1er Mars, un mail émanant du directeur général de la Ville est adressé à tous les utilisateurs de la ville et aux directions des écoles communales pour privilégier la vaccination du personnel communal « en première ligne » par le biais de doses excédentaires au sein d’EpiCURA sous appel express… alors que l’ensemble du personnel soignant hospitalier n’a pas encore pu bénéficier de la vaccination… Si cette initiative pourrait être comprise comme « louable » (éviter le gaspillage des doses excédentaires), il faut néanmoins attirer l’attention qu’elle sort du cadre légal établi par la Ministre. » a explique la conseiller de l’’opposition

    Et Pascal Nouls de préciser « Dès le 16 Mars, le CEVA ouvre ses portes … nous entrons dans la phase 1B, à savoir uniquement « vacciner nos ainés de plus de 65 ans, les personnes avec une fonction critique d’intervention (policiers, ambulanciers, pompiers et armée) ainsi que les patients à risque de moins de 65 ans présentant des facteurs de comorbidité (diabète, maladie pulmonaire, cancer, insuffisance rénale,…) » et de poursuivre « On apprend néanmoins que la vaccination du personnel communal se poursuit au travers de rendez-vous programmés à l’avance (il ne s’agit donc plus de doses excédentaires de dernière minute) … pour finalement arriver à une plage de vaccination programmée en date du samedi 20 mars pour le personnel communal dont les enseignants communaux. Si le Dr Xavier Van Coppenolle, médecin coordinateur du centre de vaccination, avait bien donné son aval quant à l’autorisation de vacciner en plus tous les participants actifs du centre (soignants et administratifs), il fut bien étonné d’apprendre qu’on avait ajouté une liste d’enseignants communaux. Le Dr Van Coppenolle n’a pas tardé à rectifier le tir lors de l’interview de la RTBF en supprimant derechef les inscriptions prévues pour le samedi suivant afin de respecter l’ordre des priorités de la circulaire. »

    IMG_2177.JPGEt La cheffe de file du groupe LLA, Pascale Nouls c’est inadmissible « Mr Bruno Lefevre défend les inscriptions du personnel administratif en prétextant que le centre de vaccination ne disposait pas de liste de priorité médicale alors que cette liste était bel et bien active. Pour preuve, le témoignage d’un patient inscrit sur cette liste médicale déjà depuis 3 semaines, toujours prêt à être appelé à tout moment en cas de dose excédentaire. En plus, chaque généraliste qui travaille dans le centre connaît dans sa patientèle des cas malheureux qui attendent le vaccin. »

    Personnellement, le Dr Pascale Nouls assurait la permanence médicale ce mercredi dernier… « Il s’est avéré que 3 doses excédentaires restaient disponibles en fin de journée. Avec l’aide du médecin généraliste, la liste de l’AVIQ et le pharmacien, nous avons appelé trois ainés qui étaient tout heureux de pouvoir bénéficier de ce précieux vaccin en vue de pouvoir revivre une vie normale, revoir leurs enfants et leurs petits-enfants ». Et encore d’ajouter « On peut regretter que les enseignants ne soient pas repris actuellement comme un groupe à risque malgré les nombreux contacts avec le virus mais la circulaire ministérielle est claire et personne ne peut y déroger. Je ne peux que féliciter tous les participants (soignants, administratifs, bénévoles,) et le Dr Van Coppenolle quant au bon déroulement de la vaccination du CEVA ».                       

  • Ath: Attention, ce week-end nous passerons à l'heure d'été

    Imprimer

    téléchargement.pngAttention, ce week-end nous passerons à l'heure d'été la nuit du 28 au 29 mars

    Nous changerons d'heure dans la nuit de samedi 28 au dimanche 29 mars.

    Il faudra avancer les aiguilles d'une heure : à 2h du matin, il sera déjà 3 heures.

     

  • Ath: La Maison Culturelle lance un challenge entre voisins

    Imprimer

    Capture d’écran 2021-03-24 230606.jpgEnvie de relever un chouette défi entre voisins ? La Maison Culturelle d’Ath entame un Focus autrement à Isières, Meslin-l’Évêque, Moulbaix, Houtaing et, avec le Centre Culturel L’Envol, à Ladeuze !

    Depuis quelques années déjà, la MCA sillonne les villages d’Ath et de Chièvres avec Focus aux Villages : un projet dynamique invitant les habitants à réaliser, ensemble, de grandes fresques photo, joyeuses mosaïques colorées à l’image des villages.

    Cette année, le projet s’adapte et se transforme en challenge entre voisins et lance le défi de récolter plus de 100 photos d’habitants d’Isières, Meslin-l’Évêque, Moulbaix, Houtaing et Ladeuze.

    Comment participer ? Rien de plus simple, pas besoin d’être un pro ! Il suffit de se munir d’un appareil photo, de contacter ses voisins et de tirer leur portrait devant chez eux. Ensuite, envoyez les deux meilleurs clichés à focus@mcath.be (en précisant le village concerné) avant le 1er mai. Pour la réalisation des photos, il est important de rester à bonne distance (de minimum 1,5 m à maximum 3 m) pour que chacun puisse dévoiler son plus beau sourire, et de veiller à ce que les modèles soient en entier, pris de la tête aux pieds.

    Un tutoriel vidéo, disponible ci-dessous, détaille les conseils pour participer au Focus autrement dans de bonnes conditions.

    Les clichés composeront une fresque qui sera exposée durablement au sein des villages. Elle sera inaugurée, dans les prochains mois, lors d’un petit événement « retrouvailles » organisé avec des complices locaux.

    Infos : focus@mcath.be / 068 68 19 99 / mcath.be/focus-villages 

  • Ath: Nouveau volume d’Annales du Cercle d’Histoire et d’Archéologie d’Ath

    Imprimer

    Couverture.jpgLe Cercle d’Histoire et d’Archéologie d’Ath et de la région vient de publier le tome 67 de ses Annales. Ce gros volume de près de 300 pages contient plusieurs études relatives au pays d’Ath et de Lessines.

    " Michel Deltenre s’est intéressé à des épisodes de la vie au sein de l’Hôpital Notre-Dame à La Rose à Lessines au crépuscule du 16e siècle. Il met en évidence le scandale suscité par l’engrossement de trois religieuses professes." Souligne l'Historien Athois , Jean-Pierre Ducastelle. et Jean-Pierre de poursuivre " Malika Van Ermen a étudié pour son mémoire de licence les relations entre la ville et ses remparts à la fin du Moyen Âge. Son travail est basé notamment sur un examen critique du plan de Jacques de Deventer remontant au 16e siècle et qui donne une image de la cité à cette époque. Les documents d’archives complètent la vue en plan. On voit comment les Athois vivaient entourés des remparts élevés vers 1400 et qui ont laissé des traces dans le paysage de leur ville jusqu’à nos jours."

    Jacques Declercq, bien connu pour ses travaux sur la région de Lessines s’est passionné pour l’histoire de sa famille à travers les siècles. Les Declercq ou Leclercq sont connus à partir de Deux-Acren mais ils ont essaimé dans toute la région et jusqu’en France. On les retrouve notamment à Mévergnies, Attre, Chièvres ou Rebaix. Ils ont joué un rôle dans la poterie, les carrières ou les brasseries. Certains ont joué un rôle politique ou exercé des professions médicales. A travers l’histoire de cette famille, le lecteur découvre tout un pan de l’histoire du pays d’Ath.

    Jean-Pierre Ducastelle a rassemblé toutes les informations sur les carrières de Mévergnies et d’Attre depuis le 18e siècle. On connaît bien les pavés d’Attre largement mis en œuvre pour les cours et les trottoirs. Le bassin carrier a aussi produit de la chaux et un peu de pierre de taille. Il a occupé plusieurs centaines d’ouvriers dont on analyse ici les conditions de travail et de vie. Les maîtres de carrière sont issus de quelques familles bien connues dans la région comme les Declercq, les Spitaels, les Moroy, les Duchâteau. Cette dernière famille a aussi creusé une carrière souterraine à la fin de son exploitation.

    Ce volume est en souscription jusqu’au 30 juin 2021 au prix de 20€. Après la souscription, il sera vendu 25€. Il est distribué gratuitement aux membres du Cercle en règle de cotisation pour les années 2019 et 2020. Tout renseignement peut être obtenu aux Archives de la ville au 068/681.351 ou par courriel au :  musee.d.histoire@ath.be

  • Ath: Le marché des producteurs locaux c'est ce vendredi

    Imprimer

    proxy.jpegLe Marché des Producteurs Locaux a normalement lieu chaque dernier vendredi du mois, de 17h à 20h, à l’Institut St François, rue de Pintamont 28 à Ath. Pour le mois de  mars, c'est 26 mars 

    Le Marché des Producteurs Locaux athois permet de consommer local et donne la possibilité de s’approvisionner en produits de qualité, bons pour la santé et pour la planète.

    Un tel marché est primordial en zone urbaine car il permet d’entretenir le contact entre les habitants du centre-ville et les producteurs de nos zones plus rurales. 

    Les enjeux sont de redonner le goût de manger sainement, soutenir une production respectueuse de l’environnement, valoriser l’économie locale, limiter les intermédiaires et restaurer la confiance entre producteurs et consommateurs.

    C’est pourquoi, l’Agence de Développement Local a prêté une attention particulière à la sélection des producteurs.