Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ducasse d'Ath: Ce matin la grosse cloche a retentit ...

    Imprimer

    IMG_1675.JPGCe lundi, il était 9h quand la « grosse cloche « a retentit pour rendre hommage à la voix de Mr Goliath, Jean-Claude Cloquette

    Ancien porteur de Mr Goliath et aussi membre du comité du Brûlage des Marrones. Jean-Claude etait aussi un acteur actif au sein du groupe ABB pétanque, tous ses amis, porteurs avaient tenus être présents pour son dernier voyage !

    Salut Grand

     

  • Ath: Dans la cadre de la semaine de l'arbre, la ville propose un concours

    Imprimer

    Screenshot 2020-11-26 165135.jpgEn 2020, la semaine de l'arbre met à l’honneur les arbres fruitiers et les arbres de nos vergers.  Pommes, poires, prunes, cerises... sont des espèces à revaloriser et à réintroduire dans nos jardins et paysages.

    Nous avons en Belgique de nombreuses variétés anciennes et bien adaptées à nos conditions climatiques (charte Certifruit). Comme chaque année, cette semaine de l'arbre se déroule à la sainte Catherine qui marque, dans le calendrier horticole, le début de la saison de plantation. 

    Compte tenu de la situation sanitaire, la plupart des activités prévues avec les citoyens, écoles, associations doivent être reportées. C’est notamment le cas de la distribution de 1750 plants à la population qui est reportée à la fin de l’hiver.

     Néanmoins, la Ville d’Ath a décidé d’organiser deux concours, un pour les adultes, et l’autre pour les enfants. Les 75 gagnants pourront venir retirer un arbre fruitier demi-tige, sur rendez-vous.

    1.jpg25 arbres à gagner pour les adultes

    Pour participer au concours rien de plus simple. Soit vous remplissez leur formulaire en ligne, soit vous adressez un courrier à notre service des Espaces verts, rue de Pintamont 54 à 7800 Ath.

    Dans ce courrier, merci de reprendre vos nom, prénom, adresse complète et numéro de téléphone, ainsi que vos réponses aux questions de 1 à 4.

    1. Combien de parcelles compte le potager collectif du jardin de l’Abbaye ?
    2. Depuis quand les communes ne peuvent plus utiliser de pesticides dans les espaces publics ?
    3. Citez deux arbres présents dans le parc romantique de l’Esplanade ?
    4. Combien d’arbres sont gérés par la Ville d’Ath ?

    Ce concours est limité à une participation par personne et sera clôturé le 6 décembre à minuit (cachet de la poste faisant foi pour les courrier). Les gagnants seront recontactés par nos soins et pourront venir retirer leur arbre sur rendez-vous entre le 14 et le 18 décembre.

    4.jpg50 arbres à gagner pour les enfants, et une exposition des œuvres sur notre site internet

    Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de faire un dessin sur le thème «  mon arbre fruitier ».

    Les dessins doivent être rentré pour le 18 décembre au plus tard soit par courrier (cachet de la poste faisant foi) à notre service des Espaces verts, rue de Pintamont 54 à 7800 Ath, soit par mail à l’adresse info@ath.be

    Dans ce courrier ou mail, merci de reprendre vos nom, prénom, adresse complète et numéro de téléphone.

    Les 50 gagnants recevront leur fruitier demi-tige en janvier.

    La ville nous informe que vos données ne seront pas conservées ni transmises à un tiers.

  • Ath: Trois passionnées transmettent leur passion sur Facebook ...

    Imprimer

    CUISINE PASSIONNEES ATH 3.jpgKara Blondeau, fan de cuisine, a entraîné dans sa passion son amie Ariane Despretz et sa sœur Mégane en créant, avec elles, une page Facebook appelée « La cuisine des passionnées ». Elles vous montrent des recettes, bien sûr, mais mettent aussi les producteurs locaux à l’honneur.

    « Ce groupe est né mi-mars », explique Kara. « Lors du premier confinement, mon travail au SPW a été arrêté. L’ennui s’installant, j’ai décidé de faire ce groupe, privé au départ, à l’attention de mes amies Facebook. Il s’appelait « En cuisine avec Kara ». De fil en aiguille et en discutant avec ma meilleure amie Ariane, nous avons constaté, qu’à cette époque, pas mal de personnes recherchaient des petits producteurs, sans doute par sécurité. »

    Partenariat avec les producteurs locaux

    Bien sur, on y parle de recettes de cuisine car les filles ont de bonnes bases culinaires. «Fille de restaurateur, je suis donc tombée dans la marmite étant petite. Ariane a une qualification en boulangerie-pâtisserie. Elle a par ailleurs été propriétaire d’un Tea room durant quelques années, c’est ainsi la reine des macarons et des milkshakes ! », confie Kara.

    CUISINE PASSIONNEES ATH 1.jpg

    Mais derrière ces recettes se cache un autre projet, celui de mettre à l’honneur les producteurs locaux. « Oui, nous adorons cuisiner avec des produits de chez nous. Et donc tout naturellement nous achetons nos produits habituels chez les producteurs ou les artisans du coin, d’où l’idée de cette page ».

    Lors des balades, ce sont les producteurs qui leur fournissent gratuitement les produits avec lesquels elles cuisinent. « Nous faisons aussi tous les jours de belles découvertes grâce à nos membres qui nous renseignent eux aussi des producteurs sympas. Contrairement aux idées reçues, chez les producteurs locaux, les produits ne sont pas tellement plus chers mais de bien meilleure qualité», insiste Ariane Despretz.

    Capture d’écran 2020-11-18 192905.jpg2000 followers

    On sent un réel engouement pour cette page déjà suivie par 2000 followers. « Oui, les gens se rendent compte qu’au final, bien manger, ça fait du bien au moral. Cuisiner soi-même est une petite fierté pour nos membres, ils adorent nous montrer leurs réalisations, partager leurs recettes, donner ou recevoir des conseils », disent les reines de la table.

    Elles gèrent le groupe à trois. Mégane s’occupe de la partie infographie de la page : elle réalise et filme les balades, fait les montages et s’occupe de la chaîne YouTube. Ariane en est la « voix off ». Enfin, la partie « cuisine » est gérée par Ariane et Kara.

    Alors que les fêtes se profilent, les trois amies fourmillent déjà d’idées. « Le 27 novembre, une démo virtuelle « spéciale fêtes » sera proposée en direct sur la page, avec la complicité de Danielle, notre conseillère « Guy Demarle ». Nous avons également innové pour ce genre de page en créant « le calendrier de l’Avent des passionné(e)s » : une porte sera ouverte chaque jour du 1er au 31 décembre. Derrière cette porte, non pas un chocolat, mais un cadeau sympa en rapport avec la cuisine», précise Kara.

    125518879_3627517067291586_5551542080824256221_n.jpgCes dames vont réaliser également des capsules de recettes rapides et proposer une balade « spéciale fête » avec la complicité de Christophe Elius, chef de la Taverne St Géry à Aubechies, de La fromagerie Jacquy Cange et des Ateliers d’Axelle. Celle-ci présentera la séquence « art de la table ».

    Les producteurs et restaurateurs qui désirent rejoindre l’aventure de « la cuisine des passionnées en balades » peuvent téléphoner au 0476/838546. Elle se feront un plaisir de mettre leur travail à l’honneur.

    Enfin, pour terminer l’année en cours en mode festif, les trois passionnées finalisent également un album avec plus de 100 recettes intitulé « De l’apéro au dessert spécial Fêtes 2020 ».

    Page facebook La cuisine des passionnées. Infos au 0476/838546

  • Ath: La cité des Géants se pare de ses plus beaux bijoux lumineux...

    Imprimer

    IMG_1624.jpgMalgré la morosité ambiante qui y règne, la cité des Géants est l’une des villes joliment illuminées de notre Wallonie picarde. Si pas la plus belle. Mais les villages et les faubourgs ne sont pas oubliés. Au cours de ces dernières années, ce sont 25.000 euros qui ont ainsi été investis par la ville d’Ath qui œuvre en association avec les commerçants.

    Guirlandes lumineuses, devant l’hôtel de ville, Ath prend de belles couleurs à l’occasion des fêtes de fin d’année.

    Screenshot 2020-11-29 220023.jpg

    Espérons que ces lumières donneront un peu de baume dans ces moments difficiles que tous et toutes connaissent pour le moment.

    IMG_1653.jpgEt pour certains, le goût des fêtes sera amère...Triste pour ces personnes!

    Et la ville de Leuze n'est pas en reste non plus

    IMG_1668.jpg

    IMG_1660.jpg

    Retrouvez toutes nos photos ICI ou dans notre album " Illuminations de Noël

     

  • Ath: La chorale Rencontre a fêté la Ste Cécile "Autrement"

    Imprimer

    st_cecile.JPGCette année, afin de concilier les impératifs sanitaires et le souhait fort légitime des choristes de se « rencontrer » pour célébrer la traditionnelle fête de Sainte-Cécile, patronne des musiciens, la chorale athoise « Rencontre » a organisé cette fête en mode virtuel.

    Pour rien au monde, les membres de la Royale Chorale Rencontre ne manqueraient une fête de la Sainte-Cécile. D’ailleurs, chaque année, ils sont très nombreux à assister au banquet marquant leur fête patronale.

    Cette festivité est un moment fort de la vie associative de ce groupe choral, un moment où s’expriment la convivialité, la camaraderie et la joie d’être ensemble. Chants, sketches, gags et danses : les choristes rivalisent d’imagination et de talent pour faire de cette soirée un vrai souper spectacle dans une ambiance chaleureuse.

    123343599_1336346940031813_1560579397763161480_o.jpgCette année, coronavirus et confinement obligent, pas question de réunion et encore moins de banquet. Alors, comment concilier les impératifs sanitaires et le souhait fort légitime des membres de la chorale de se « rencontrer » pour célébrer cette fête ?

    C’est de Michèle Sermeus, la Présidente de Rencontre toujours bouillonnante d’idées, que vint la réponse innovante à cette interrogation : fêter Sainte-Cécile en mode virtuel en organisant des retrouvailles joyeuses des choristes en visioconférence, via une plateforme de communication sur internet.

    Relevant les défis techniques et organisationnels que ce projet représente, une équipe de volontaires fort dynamiques le mit promptement en œuvre.  C’est ainsi que, ce samedi 21 novembre 2020, une soixantaine de choristes ont pu, grâce aux technologies nouvelles, se réunir dans le respect de la tradition, mais « à distance », pour une fête de Sainte-Cécile particulière, placée sous le signe de l’amitié et de l’espoir.

    Au programme de cette soirée, une petite dizaine de chants populaires, interprétés par des solistes en alternance avec des prises de paroles et la projection de montages photographiques d’activités et de concerts de Rencontre depuis la dernière Sainte-Cécile, rappelant ainsi d’excellents souvenirs à tous.

    123538413_1336346576698516_4247597630266683536_o.jpgAlors que la joie des retrouvailles était palpable, les choristes n’ont pas manqué d’avoir une pensée émue pour leurs « copains » atteints par le coronavirus et, en particulier, celui que la maladie a emporté, plongeant la chorale endeuillée dans la tristesse et le désarroi.

    Aussi n’est-ce pas par hasard si le premier chant, interprété en direct lors de la soirée, fut « Les copains d’abord » de Georges Brassens, dont le texte : « C’est l’amitié qui prenait l’quart, c’est elle qui leur montrait le nord » prend tout son sens pour la Royale Chorale Rencontre, qui est un lieu de convivialité, de relations interpersonnelles bienveillantes et de cohésion sociale.

    Dans son allocution, la Présidente Michèle Sermeus rappela d’ailleurs que la rencontre, l’amitié et le partage constituent l’ADN de la chorale. Elle souligna à cet égard que « Grâce aux technologies modernes, nous pouvons garder le contact, continuer à vivre ensemble à distance et surtout nous retrouver ».

    Constatant que la chorale manque à tous, elle encouragea les participants à garder l’espoir que la chorale pourra bientôt reprendre ses répétitions et renouer avec les moments de convivialité « en présentiel », si chers aux choristes de Rencontre. Elle conclut en invitant une nouvelle fois tous les choristes à rester prudents et à faire preuve de patience.

    Les autres chants, interprétés par des solistes de Rencontre ou par des enfants des sections de jeunes de la chorale, chantant seuls ou en groupe, avaient pour la plupart été enregistrés à l’avance et les vidéos ont été partagées via la plateforme de communication, le tout dans une ambiance chaleureuse et enjouée, les participants prenant manifestement beaucoup de plaisir à revoir les autres à l’écran et à échanger quelques mots avec eux.

    Evoquant, quant à elle, les projets musicaux de la chorale pour 2021 qui restent programmés mais dont la concrétisation demeure incertaine en raison de la crise sanitaire, Sabine Godon, Chef de chœur de Rencontre, délivra également un message d’espoir : « Beaucoup de joies musicales nous attendent, tôt ou tard... », encourageant les choristes à continuer à faire preuve de patience et les assurant « qu’elles (ces joies musicales) vont finir par arriver ».

    Cette fête de la Sainte-Cécile s’est clôturée par le chant traditionnel italien «Bella Ciao», interprété par les jeunes de Cant’Ath, auxquels les participants à la soirée ont été invités à joindre leur voix.

    Les choristes de Rencontre ont alors peu à peu pris congé les uns des autres et quitté la plateforme de communication sur laquelle ils s’étaient réunis, heureux d’avoir revu des amis et pu partager avec eux « à distance » une belle soirée de fête de la Sainte-Cécile en mode virtuel.