Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conseil Communal Athois - Page 3

  • Ath: Un permis d’environnement a été octroyé pour un entreposage des munitions

    Imprimer

    arton163540-06077.jpgLe Collège communal informe la population qu’un permis d’environnement a été octroyé en date du 9 avril 2021 pour la demande visant à décharger et entreposer temporairement (transit douanier) des palettes contenant des munitions de sûreté, dans un établissement situé Rue de la Haute Forière 46 à 7800 Ath, avant transfert vers les locaux commerciaux d’une armurerie dûment autorisée.

    Le permis concerne un entreposage temporaire de munitions de sûreté en provenance des USA dans l’attente du contrôle douanier (palettes scellées). Dès le contrôle réalisé, les munitions sont transférées vers les locaux commerciaux de l’armurerie située Rue des Frères Gilbert à Ath.

    Les différentes instances interrogées dans le cadre de la demande de permis (La Direction des Risques Industriels, Géologiques et Miniers du SPW; la Zone de Secours Wallonie Picarde, la Zone de Police d’Ath ; le SPF Economie, Direction générale Qualité et Sécurité) ont remis un avis favorable sur la demande de permis d’environnement.

    Le permis d’environnement reprend les différentes conditions d’exploitation applicables à l’établissement.

    La décision peut être consultée, chaque jour ouvrable pendant les heures de service, ainsi que le jeudi jusqu’à 20h.

    Néanmoins, vu le caractère exceptionnel de la crise Covid-19, toute consultation de dossier sera précédée d’un rendez-vous pris auprès du Service Environnement au 068/681.250, afin de définir les modalités de cette consultation.

    Vous trouverez ci-dessous le dossier en PDF

    Permis-d-environnement-entreposage-temporaire-de-munitions-de-surete-rue-Haute-Foriere.pdf

  • Ath: La ville va acquérir des caméras fixes temporaires

    Imprimer

    proxy.jpegEn parallèle à ce point, l’acquisition des caméras fixes temporaires pour la lutte contre les incivilités environnementales suit son cours.

    S’agissant d’un marché public de moindre coût, il n’est pas nécessaire de le passer au conseil communal.

    Il s’agira de Caméras dites  « de chasse » d’un niveau technique approprié qui rencontrent nos objectifs et qui peuvent être commandées  sur simple bon de commande. Ce sera le cas dans les prochaines semaines.

    "En travaillant en parallèle, nous pouvons avancer dans l’engagement des caméras ceci afin de respecter la philosophie attendue par le Conseil Communal et de garantir le respect des prescrits légaux en matière de protection des droits et libertés individuelles." Précise l'EChevin liberal Christophe Degand

  • Ath: Des luminaires d’éclairage public communal vont être remplacés

    Imprimer

    RUE DU CENTENAIRE ATH.JPGLa cité des Géants va s’illuminer mieux et moins chère comme l’a souligné Christophe Degand  Echevin en charge des Finances et de l’Energie.

    Après étude sur le terrain en concertation avec ORES, nos luminaires d’éclairage public communal sont remplacés par des sources économes en énergie (LED ou équivalent) ou alors supprimés.

    Ce renouvellement donne également l’occasion de se pencher sur l’utilité de maintenir tous les points lumineux en place aujourd’hui.

    Une réflexion générale est menée en amont visant la suppression des points lumineux situés dans des zones non urbanisées ou faisant double usage, la standardisation du modèle de luminaire afin de gérer un remplacement à long terme plus économe et efficace et la définition des cœurs de villages afin d’utiliser une température de couleur plus adaptée en fonction des besoins concrets par la vérification des puissances selon les endroits concernés. »

    Outre les économies d’énergie annuelles, l’impact de ces nouveaux luminaires est positif pour la lutte contre la pollution lumineuse.

    « Pour cette phase « AGW 2020 », notre plan communal tend à couvrir à la fois des villages (Gibecq, Meslin-l’Evêque, Arbre) , les faubourgs (les rues de liaison du faubourg de Bruxelles) et l’intra muros (les boulevards, les parkings de la gare). »

    Du coté de LLA, Pierre Cappelle a demandé qu’on s’intéresse aux luminaires qui dysfonctionnent, notamment sur la place de Mainvault et à la rue du Centenaire.

    L’échevin va en avertir Ores, même si les citoyens ont aussi la possibilité de le faire eux-mêmes

  • Ath: Le Centre de vaccination a vacciné 4600 personnes

    Imprimer

    Image00001.JPGA ce jour, 1.300.000 personnes ont reçu la première dose d’un vaccin. Soit plus de 13% de la population adulte. Pour le mois d’avril, une nouvelle phase va se mettre en place : la vaccination des 18-65 ans souffrant d’une forme de comorbidité. 1, 5 millions de personnes seront concernées par cette phase.

    Si le nombre de personnes vaccinées par semaine a augmenté et dépassé largement les 100.000 citoyens, l’engouement est impressionnant et dépasse les capacités, bridées par les doses de vaccin disponibles.

    Le numéro d’appel indiqué sur l’invitation a très vite rencontré un vif succès à tel point qu’il a atteint la saturation. Pour illustrer ce fait, ce 23 mars, 55.000 appels ont été enregistrés, ce qui a engendré de très longs délais d’attente et beaucoup de frustration.

    Un point maintenant sur le Centre de vaccination à Ath.

    Du 15 au 21 mars soit la première semaine, ce sont 2106 personnes qui ont été vaccinées avec une moyenne de 400 vaccinés par jour, ce qui est une très bonne moyenne pour un centre de proximité.

    Du 22 mars à aujourd’hui, 2494 personnes se sont fait vaccinées soit un total de 4600 personnes.

    « Actuellement nous attendons de recevoir les doses de vaccins, contrairement aux autres centres, nous avons décidé de rester ouvert et de procéder aux vaccinations même si nous n’avons que peu de slots. Selon les informations que nous avons, nous devrions être livrés la semaine prochaine et retrouver un rythme de 400 vaccins/jour.Je tiens dans ces communications, à remercier le personnel qui est sur place 6 jours sur 7 et qui se démène pour accueillir et encadrer les citoyens. » A souligne le Bourgmestre Athois Bruno Lefèbvre.

  • Ath: La boucle du Hainaut : Bruno Montanari est  dubitatif

    Imprimer

    1435442187.jpgCe mercredi soir, le Bourgmestre d’Ath proposait à son conseil d’approuver une nouvelle motion qui demande aux autorités régionales d’abandonner l’examen du projet de ligne à très haute tension « Boucle du Hainaut » déposé par Elia.

    « Plusieurs études ont été demandées, ces études portent principalement sur l’impact des lignes THT sur la santé humaines, animales et sur la biodiversité. Tant que les résultats de ces études ne sont pas connus, ELIA doit retirer sa demande !» précise Bruno Lefebvre, Bourgmestre d’Ath. 

    Dans cette motion, la commune demande à Elia de retirer sa demande afin qu’elle puisse pleinement prendre en compte les conclusions des différentes études initiées et les futures décisions qui seront prises par la Wallonie pour assurer la protection de la santé humaine, de la santé animale et de la biodiversité.

    L’objectif recherché reste la priorité absolue qui doit être accordée à la protection de la santé et du bien-être des habitants, ainsi qu’à leur qualité de vie, la qualité du patrimoine et le respect de l’environnement, de notre agriculture et du bien-être animal.

    Le groupe LLA a voté en faveur de la motion mais avec beaucoup de scepticisme. Bruno Montanari est « dubitatif » parce qu’il a entendu le ministre régional de l’Énergie , l’écologiste Philippe Henry, et la ministre fédérale Tina van der Straeten, également écologiste, être favorable à la ligne à haute tension qui permettra la liaison aux éoliennes de la mer du Nord. Il invite d’ailleurs les conseillers communaux à se tourner vers leurs instances.